Une alternative aux problèmes de stationnement à Québec | 28 novembre 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Courtoisie

Une alternative aux problèmes de stationnement à Québec

Le site internet Sharing Parking, créé par le jeune entrepreneur-étudiant Liam Garneau, permet aux détenteurs d’une place de stationnement non utilisée de la mettre en location. Pour répondre au problème de stationnement des étudiants, le fondateur vient de conclure un partenariat avec le Cégep Garneau.

L’étudiant de l’École d’entrepreneuriat du Cégep Garneau, Liam Garneau, a fondé en juin 2017 son entreprise Park pour répondre à la problématique des stationnements à Québec. « Un matin je suis arrivé en retard à mon cours. J’étais dans ma voiture et il n’y avait aucune place pour les étudiants, mais beaucoup d’espaces privés libres. C’est ce jour que l’idée m’est venue », confie-t-il.

Liam Garneau a donc décidé de créer sa plateforme de partage en ligne, Sharing Parking. Le principe est simple. Les particuliers qui disposent d’une place proposent en location cet espace via le site. Les automobilistes à la recherche d’une place de stationnement peuvent louer celle-ci pour une durée déterminée. Son entreprise propose déjà plus de 120 espaces à Québec, Toronto, Gatineau et Montréal.

Une collaboration avec le Cégep Garneau

Le Cégep Garneau, qui a facilité le lancement de son entreprise, a approché le jeune homme, il y a quelques mois, pour établir un partenariat. « Le cégep m’a contacté et m’a fourni une liste d’étudiants qui ne disposent pas de stationnements. Je cherche des places pour eux et en contrepartie, l’établissement fait connaître mon entreprise », explique Liam Garneau.

Cette collaboration s’intègre dans le cadre de la politique de gestion des déplacements de l’établissement en vue de la révision de ses procédures de stationnement. « Nous avions une problématique avec le stationnement à Garneau. L’offre n’est pas suffisante pour suffire à la demande de notre clientèle étudiante. Nous cherchions une solution et l’entreprise de Liam Garneau nous semblait un modèle d’affaires intéressant et une option complémentaire à notre besoin », souligne monsieur Carol Gilbert, directeur de la formation continue et du service aux entreprises au Cégep Garneau.

Le partenariat est très récent et le fondateur gère sa plateforme avec le soutien de l’établissement. « Liam [Garneau] est complètement autonome dans sa plateforme et nous nous faisons la promotion de celle-ci auprès de nos étudiants qui sont sur liste d’attente, et ils valident si c’est une option intéressante pour eux », abonde monsieur Gilbert.

Pour l’avenir, Liam Garneau souhaiterait étendre les prérogatives de son entreprise. « J’aimerais proposer encore plus d’espaces à Québec, et couvrir dans le monde, je veux aller le plus loin possible », s’enthousiasme-t-il.