Des repas très attendus | 19 décembre 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Marine Lobrieau

Des repas très attendus

Dans Saint-Sacrement et Montcalm, le père Noël ne travaille pas seulement pendant les fêtes. Tout au long de l’année, des bénévoles de la Popote Roulante livrent des repas complets pour une somme modique de 6,50 $ aux personnes dans une situation vulnérable.

Le service de la Popote Roulante créé en 1979 s’adresse à un public se trouvant dans l’incapacité totale ou partielle de confectionner ses repas. « Le service s’adresse aux personnes , en convalescence ou des familles aux faibles revenus qui se trouvent dans l’incapacité temporaire ou permanente de confectionner leurs repas », explique Claudia Lagacé, la coordinatrice de l’organisme.

Pour 6,50 $, le repas est composé d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert. Les repas sont livrés à domicile par une équipe de bénévole composée de chauffeurs baladeurs. « Nous travaillons avec environ huit ou neuf bénévoles et nous livrons en moyenne 40 à 60 repas par jour », indique madame Lagacé. Les journées des bénévoles débutent aux alentours de 6 h 30 le matin. Ils se rendent auprès des fournisseurs, les hôpitaux Jefferey Hale et Saint Sacrement afin de récupérer les repas puis ils entament la livraison du lundi au vendredi de 11 h à 13 h.

Accompagnement social

Ce service dépasse la simple livraison de repas, il a aussi une fonction sociale. « Nos bénévoles sont visibles et reconnus par les bénéficiaires. Ils amènent une sécurité et surtout une présence auprès d’eux », souligne Claudia Lagacé. « Les gens nous attendent! », lance Renald Falardeau l’un des bénévoles. L’importance de l’accompagnement social est cruciale et déterminante dans le quartier, c’est une lutte contre l’isolement qui est menée en parallèle du service de livraison.

La démarche pour bénéficier de cette prestation est simple. Il suffit de téléphoner à l’organisme, de s’inscrire et d’ouvrir un dossier. « Nous estimons quels sont les besoins de la personne, ou elle vit. Dans les 24 h, nous sommes en mesure de répondre à la demande », assure madame Lagacé.

À noter que du 22 décembre au 3 janvier, les services de la Popote Roulante ne pourront être mis en place puisque les deux hôpitaux ne fournissent pas les repas à cette période. Néanmoins, une alternative est prévue, il est possible de commander à l’avance des repas sous vide livrés avant le 22 décembre.