Les « eXpress » indésirables sur le boulevard de l’Entente | 13 octobre 2017 | Article par Marine Lobrieau

Crédit photo: Marine Lobrieau

Les « eXpress » indésirables sur le boulevard de l’Entente

Excédés par les nuisances et la détérioration de leur qualité de vie par les nombreux passages des « eXpress » du Réseau de Transport de la Capitale (RTC) aux heures de pointe, des résidents du boulevard de l’Entente ont demandé des modifications au RTC, mardi soir, lors du conseil de quartier de Saint-Sacrement.

Une vague de colère s’est fait ressentir lors du conseil de quartier de Saint-Sacrement qui devait statuer sur la demande du RTC de prolonger de deux ans la permission temporaire du droit de passage des « eXpress » sur le boulevard de l’Entente devant le Cégep Garneau.

Les commentaires du public attestaient de la pénibilité de la situation. « C’est intenable. C’est la qualité de vie qui se dégrade », a réagi un citoyen. Pas moins de 45 bus ont été comptabilisés sur la période comprise entre 16 h et 18 h.

Les nuisances étant d’une telle ampleur que les résidents du secteur se voient contraints de ne pas profiter de leurs espaces extérieurs.

Les trajets de ces bus avaient déjà fait l’objet de plusieurs plaintes de la part des résidents du quartier. Les élus s’étaient engagés en 2014 à trouver des solutions pour atténuer la problématique, mais aucune amélioration ne semble avoir permis de satisfaire les citoyens.

Malgré les inquiétudes et les plaintes des résidents du secteur, le RTC ne s’est pas donné la peine d’être présent à la consultation publique pour répondre aux questions des citoyens.

Monmontcalm a contacté le RTC, mais nous n’avons reçu aucune réponse de leur part.

Des bus hybrides réclamés

Les résidents ont suggéré aux membres du conseil de quartier de faire apparaître dans la recommandation l’obligation de prendre des mesures en faveur de la mise en place de bus hybrides, moins bruyants et plus écologiques. Un système de navettes pour desservir le Cégep Garneau a également été proposé.

Le conseil de quartier a voté en faveur de la demande du RTC, mais avec une série de règlements comme la diminution des désagréments et l’utilisation exclusive de bus hybride sur ce trajet.