L’Attitude Massothérapie fête ses 30 ans | 14 novembre 2018 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Gracieuseté L'Attitude massothérapie

L’Attitude Massothérapie fête ses 30 ans

L’Attitude Massothérapie fête ses 30 ans. À la fois, école et centre de massothérapie, l’entreprise est reconnue par la Fédération québécoise des massothérapeutes, qui milite pour la création d’un ordre professionnel.

Créée par un ancien professeur d’économie, Michel Van Waeyenberge, L’Attitude Massothérapie forme des massothérapeutes agréés et propose différents styles de massages.

Selon la conseillère pédagogique Marie-Claude Choinière, comme la massothérapie n’est pas reconnue officiellement au même titre que la physiothérapie ou la chiropractie, et qu’il n’existe pas, pour l’instant, d’ordre professionnel, il est très important de s’assurer de faire affaire avec un massothérapeute agréé. « La Fédération québécoise de massothérapie nous oblige à transmettre les CV et les plans de cours des professeurs, c’est un standard de qualité », explique-t-elle.

Les élèves suivent le cours de base de 450 heures, puis des spécialisations selon les sortes de massages qu’ils souhaitent prodiguer. L’Attitude Massothérapie fait appel à des spécialistes comme des physiothérapeutes pour certains cours.

« La massothérapie, ce n’est pas de la médecine, mais il est important que les élèves connaissent parfaitement le corps humain. Ils doivent également bien connaître le toucher et être à l’écoute des besoins précis de gens », souligne Marie-Claude Choinière.

L’entreprise offre une quinzaine d’approches, dont les classiques comme le californien, le suédois, le massage aux pierres chaudes, mais aussi des massages moins connus comme le amma et le tuina. Tous ces massages permettent à l’équipe, composée de 31 thérapeutes, de répondre à des besoins variés.

Afin de former les élèves à des approches plus particulières, Michel Van Waeyenberge est allé chercher des professeurs reconnus à l’international, comme Dean Juhan, David Palmer et Bill Helm.

« Monsieur Van Waeyenberge est allé au Japon suivre le cours de amma. Il l’a intégré à sa pratique puis à sa formation. Faire venir des professeurs de l’étranger est un plus pour les élèves », mentionne madame Choinière.

Pour les besoins du reportage, Monmontcalm est allé se faire masser. Après une discussion avec la massothérapeute expérimentée Josée Hudon sur les besoins et les petits bobos, celle-ci a choisi le momentum, qui utilise une approche intuitive, lente et profonde. Le massage a procuré une bonne détente et un bienfait sur des points sensibles.

Le massage a été offert par l’Attitude Massothérapie.

L’Attitude Massothérapie
71, rue Crémazie Ouest
418 522-0106