La renouée du Japon : une menace pour la biodiversité dans votre cour? | 2 juillet 2018 | Article par Monmontcalm

Crédit photo: Verdir et Divertir

La renouée du Japon : une menace pour la biodiversité dans votre cour?

Collaboration spéciale : Frédéric Narbonne

Et si je vous demandais de me dire sans faire de recherche comment on nomme la bande de forêt qui s’étend du quartier Saint-Jean-Baptiste jusqu’au quartier Saint-Sacrement, et de Saint-Roch à Saint-Sauveur? Je dois avouer que je l’ignorais jusqu’à tout récemment. Le boisé que traversent les escaliers entre la Haute-Ville et la Basse-Ville de Québec s’appelle le coteau Sainte-Geneviève.

Savez-vous que la biodiversité de cette bande étroite de forêt sauvage unique de plus de 5 km se trouve menacée par plusieurs plantes exotiques envahissantes? Parmi celles-ci, la renouée du Japon représente une menace particulièrement coriace et sérieuse. Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, elle fait même partie des 100 espèces exotiques envahissantes parmi les plus néfastes au monde.

Ce « bambou » originaire d’Asie a d’abord été introduit comme plante ornementale. À première vue, sa facilité de propagation, sa croissance rapide, ses grandes feuilles et ses jolies grappes de fleurs blanches en font une espèce de choix pour la création de haies ou comme plante décorative. C’est d’ailleurs en raison de ces particularités que les gens se transmettent des boutures et contribuent à sa dissémination rapide.

Cependant, cette plante vivace peut devenir un vrai casse-tête pour qui veut s’en débarrasser; en s’appropriant toute la place et en limitant la survie des autres espèces floristiques par la libération de toxines dans le sol, la renouée japonaise limite la diversité biologique et menace l’intégrité et l’équilibre des écosystèmes. De plus, sa facilité d’implantation et l’absence d’ennemi naturel semblent la rendre invulnérable…

Lutte aux plantes exotiques envahissantes en cours

Avec l’appui de la Ville de Québec, Verdir et Divertir, un organisme à but non lucratif fondé par des citoyens du quartier Saint-Roch, a entrepris en 2013 des actions afin de combattre la renouée japonaise. Le plan d’action de Verdir et Divertir inclut des coupes répétées et le remplacement systématique par des arbustes indigènes. L’organisme oeuvre aussi à informer et sensibiliser les citoyens.

Le 28 mai dernier, le Conseil régional de l’environnement – région de la Capitale-Nationale (CRE-Capitale-Nationale) a annoncé l’octroi d’une somme de 29 930 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement dans le cadre du projet de mobilisation citoyenne J’en arrache pour la lutte aux espèces exotiques envahissantes au coteau Sainte-Geneviève.

J’en arrache vise à sensibiliser et former les résidents vivant aux abords du boisé afin de les aider à se débarrasser de cette menace pour l’écosystème du coteau Sainte-Geneviève. Il prévoit aussi la mise sur pied d’une brigade citoyenne afin que les actions entreprises depuis 2013 puissent se poursuivre. À cette fin, une formation gratuite à la lutte aux espèces exotiques envahissantes a lieu ce mercredi 4 juillet, en collaboration avec Verdir et Divertir.

Voir les détails de la formation

Action locale pour un problème mondial

La lutte à la renouée du Japon afin de protéger la diversité biologique du coteau Sainte-Geneviève est une belle façon pour les citoyens de la ville de Québec de répondre au cri d’alarme lancé le 24 mars dernier par la communauté scientifique. Celle-ci dresse un bilan désastreux de la biodiversité sur la planète. Le nombre croissant et les impacts des espèces exotiques envahissantes exercent une pression insoutenable pour les différents écosystèmes.

Plusieurs outils sont disponibles sur le web afin de vous aider à identifier les nombreuses plantes envahissantes nuisibles. Le ministère du Développement durable met notamment à la disposition des citoyens une application particulièrement performante avec des données pertinentes à propos de différentes espèces animales et végétales problématiques. Sentinelle, une application téléchargeable sur vos téléphones intelligents, est un excellent outil qui facilite l’identification de la renouée.

Nous pouvons collectivement aider à préserver la biodiversité de notre milieu de vie, et ce faisant, nous protégeons notre culture, une partie de notre identité et de notre joie de vivre.