Épices et bourbon chassent le temps gris sur Cartier | 8 septembre 2019 | Article par Jason Duval

Crédit photo: Soufien Talbi

Épices et bourbon chassent le temps gris sur Cartier

C’est samedi qu’avait lieu Montcalm en fête, où les épices, la bière et l’ambiance jazz bourbon au rendez-vous sur Cartier ont eu raison du temps gris.

Dès 11 h, les gens du quartier Montcalm et des alentours étaient invités au parc du Musée, afin de voir le groupe Les chats de ruelles. Les musiciens du groupe de jazz, toujours déguisés en chats, ont mis l’ambiance pour les premiers courageux, armés de leurs parapluies. Rapidement, d’autres personnes se sont jointes au spectacle, avant de retourner sur l’avenue Cartier, où l’action de Montcalm en fête, Épices et bourbon, était concentrée.

Pour l’occasion, plus d’une quinzaine de restaurants de l’avenue Cartier s’étaient joints à la fête. Malgré le temps gris, les restaurateurs n’ont pas ménagé les efforts pour faire valoir leurs produits, pour la plupart des produits faits pour la journée. L’avenue Cartier, divisée en deux, était remplie de curieux venus goûter à ces exclusivités d’une journée.

Saliver d’épices

Il faut l’écrire, les odeurs tourmentaient l’appétit de chacun. Les commerçants participants étaient souvent débordés, sourire aux lèvres. Les passants, affamés et curieux, s’entassaient afin de goûter aux échantillons disponibles.

Le restaurant à qui nous pourrions remettre le badge de popularité est sans doute Le Rideau Rouge, qui s’est vu manquer de crevettes papillons panées. Je peux en juger, croyez-moi, elles étaient plus que délicieuses!

Parmi les autres bouchées disponibles, on notait les huîtres et les beignets sucrés du Blaxton. Les fans de poissons et de fruits de mers étaient gâtés par le Graffiti, qui offrait tartare de saumon et de crevettes accompagnés de minces chips et même de l’alligator cuit sur barbecue! Pour ceux n’ayant jamais mangé de cet animal – ou pour tout fan d’alligator – c’était presque un passage obligé.

Pour ceux à qui ces quelques plats ne suffisaient pas, Petits Creux offrait des beignets de poissons avec un mayonnaise cajun à s’en lécher les doigts. J’ai un aveu à vous faire : j’y suis retourné à plus d’une reprise! Question de me rendre justice, je dois dire que je ne suis pas le seul à y être retourné…

Cartier jazzée

Durant toute la journée, des sonorités de jazz faisaient vibrer l’avenue Cartier. Tôt dans la journée, Alain Lalancette, de CKIA FM, animait sur place une émission spéciale de jazz. En après-midi, c’est le groupe Les Bleu Pelouse qui faisait chanter et danser les visiteurs. Avec la voix bien rauque du chanteur, on se croyait transporté en Louisiane.

Des cours de danse swing étaient aussi offerts. Quelques personnes, initiées ou loin de l’être, se sont laissées endiabler au son de la musique. Une activité qui a attiré son lot de curieux, mais aussi de participants. L’espace réservé est rapidement devenu trop petit pour les danseurs qui s’amusaient.

En soirée, c’est Odeur de Swing qui a accompagné les classes de danses. Un moment idéal, pour ceux qui venaient d’apprendre quelques pas, de continuer à s’exercer. Même si quelques gouttes de pluie sont venues embêter l’ambiance, les spectateurs ont été fidèles. En début de soirée, Tempo Swing et un DJ ont continué à balancer des notes de jazz, assurant la continuité de l’ambiance louisianaise.

Pour une autre année, c’est une réussite et un mélange de goûts parfait pour la fête du quartier Montcalm. Disons que, pour l’an prochain, la barre est bien haute pour la SDC Montcalm et ses partenaires.