La librairie joue une dernière fois à Québec | 10 décembre 2019 | Article par Catherine Breton

La libraire du théâtre du Gros Mécano, Carol Cassistat dans le rôle de Victor, Marie-France Desranleau dans le rôle de Jeanne.

Crédit photo: Louise Leblanc

La librairie joue une dernière fois à Québec

Après une tournée qui a durée 17 ans, La librairie, du Théâtre du Gros Mécano, joue une dernière fois à Québec.

Publicité

Écrite par Marie-Josée Bastien et mise en scène par Frédéric Dubois, la pièce raconte l’histoire de Jeanne, nouvellement propriétaire de la vieille librairie du coin. Peu de temps après son arrivée, elle fait la connaissance de son voisin Samuel, le beau chocolatier pour qui elle se découvre un béguin qu’elle n’ose avouer. En plus, Jeanne devra composer avec un mystérieux personnage qui hante sa librairie et qui la force à passer outre sa timidité.

Le jeu des acteurs, léger et touchant, nous entraine dans cette histoire pleine de rebondissements et d’humour. De quoi ravir toute la famille, petits et grands, durant la période des Fêtes.

Les représentations, qui soit dit en passant seront gratuites, se donneront au Musée national des beaux-arts les 28 et 29 décembre prochain, à 13 h dans une formule « premier arrivé, premier servi ».

Big in Japan

Le théâtre du Gros Mécano, créé en 1976, n’en n’est pas à sa première création jeune public. Mais La librairie s’inscrit comme un fleuron dans leur parcours.

La librairie, c’est le Broue du théâtre jeune public.

C’est ce que déclare fièrement le communiqué de presse de la compagnie de théâtre du Gros Mécano qui est à l’origine de ce spectacle fort apprécié des petits et des grands.

En effet depuis près de deux décennies, La librairie a été jouée partout au Québec, dans l’Est canadien, mais également aux États-Unis, en Europe pendant près de 2 ans, ainsi que – tenez-vous bien – au Japon. La pièce a donc été jouée en français, en anglais et en japonais par quatre différentes distributions. Il y a de quoi être fier.

Outre La librairie, le théâtre du Gros Mécano présente 6 spectacles en tournée cette saison-ci. La plupart de leurs spectacles tournent pendant 4 ou 5 ans, mais La librairie, avec ses 17 années de tournée fait exception.

Carol Cassistat, le directeur artistique du théâtre du Gros Mécano, impute ce succès à l’écriture de Marie-Josée Bastien qui a campé la pièce dans un univers fantastique, enveloppant et plein d’humour. La thématique universelle de l’AMOUR permet aussi de toucher un très large public.

Une collaboration ouverte sur le monde

Ce n’est pas la première fois que le théâtre du Gros Mécano s’associe avec le Musée national des beaux-arts du Québec. Depuis quelques années, des projets multidisciplinaires font leur entrée au musée. Le but étant de diversifier leurs activités et de donner l’accès au public à différents langages artistiques.

Le théâtre du Gros Mécano a d’ailleurs eu la chance de faire une résidence de création in situ au MNBAQ. L’idée était de rendre les répétitions et certaines étapes de création, accessibles au public. Pour le musée, l’activité se présentait comme une exposition vivante et interactive puisqu’elle permettait au public d’interagir avec les artistes durant le processus.

Il faut accepter d’être dérangé un peu en répétition, mais c’était ça le but, de se rapprocher de notre public et d’échanger sur les mécanismes de notre processus de création.

Pour visionner un extrait du spectacle La librairie, c’est ici.

Si vous planifiez cette sortie, notez que vous pourrez également profiter de l’occasion pour visiter la nouvelle Galerie famille où se tiendra l’exposition Ensemble[s], à compter du 14 décembre. Vous pourrez y découvrir des objets qui deviennent d’étranges personnages, des sculptures inusitées ou les pièces d’une précieuse collection.

Sans compter que ce sera une des dernières occasions de voir l’exposition Cozic. À vous de jouer.

Si toutefois vous manquez les représentations de La librairie données en décembre au MNBAQ, sachez que la toute dernière représentation se donnera en avril à Valleyfield.

En savoir plus sur...