Manger et bouger pour fêter Saint-Sacrement | 10 septembre 2019 | Article par Ève Cayer

Crédit photo: Eve Cayer

Manger et bouger pour fêter Saint-Sacrement

Samedi dernier, 7 septembre, malgré un ciel nuageux, Saint-Sacrement en fête a fait bouger les familles venues célébrer leur quartier.

Sur le chemin Sainte-Foy, les commerçants ont ouvert grandes leurs portes et sont sortis dans la rue pour accueillir les festivités. D’autres commerçants et artisans installés sur la rue et sous la passerelle de la Caisse Desjardins présentaient leurs produits et créations.

À partir de 11 h, l’animation amenait les familles à bouger sur les rythmes du Buti yoga, un yoga dynamique axé sur les mouvements du bassin, et sur ceux de la Zumba.

Espace enfant

Une maquilleuse colorait le visage des enfants au gré de leurs inspirations et de leurs couleurs préférées.

Plusieurs espaces aménagés pour les plus petits leur permettaient de s’éclater dans les jeux gonflables ou encore de s’amuser avec des jeux au sol.

« Cette année, ce qui est intéressant, c’est que les petits peuvent aussi s’amuser dans les jeux gonflables, parce que de plus petits jeux ont été prévus pour eux », a précisé Suzie-Blanche Paradis, coordonnatrice aux évènements et au milieu de vie pour les Loisirs Saint-Sacrement.

Soupe, musique et bazar

Les bénévoles de l’organisme Les AmiEs de la Terre, quant à eux, concoctaient une soupe disco, c’est-à-dire une soupe aux légumes cuisinée à partir de légumes déclassés. La soupe disco vise à sensibiliser la population au gaspillage alimentaire.

Une fanfare de musiciennes et musiciens a traversé le chemin Sainte-Foy, entre les avenues Marguerite-Bourgeoys et du Père Pelletier, afin d’égayer cette journée de grisaille.

Pour les amateurs de trouvailles d’occasion, l’évènement accueillait plusieurs bazars.

« C’est la première fois que je viens à la fête de quartier, avant je n’étais pas informée de l’évènement », a souligné une citoyenne.

Cette année, les résidents du quartier avaient reçu, par la poste, une invitation imprimée. Ils ont répondu en grand nombre à l’invitation de venir célébrer leur quartier.