Mobiliser la Haute-Ville, du Vieux-Québec à Saint-Sacrement | 24 mai 2019 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Mobilisation Haute-Ville

Mobiliser la Haute-Ville, du Vieux-Québec à Saint-Sacrement

Active sur un territoire aussi vaste que diversifié – les quartiers Vieux-Québec, Saint-Jean-Baptiste, Montcalm, Saint-Sacrement –, la concertation Mobilisation Haute-Ville rassemble plus d’une vingtaine d’acteurs communautaires autour d’un grand objectif : améliorer les conditions et la qualité de vie des citoyens de 0 à 99 ans. Dans cet esprit se tient ce samedi un grand Rendez-vous communautaire doté d’un séduisant slogan : « Je te veux dans ma vie ».

Descendante du Collectif Caméléon créé en 2009, qui était engagé dans le projet panquébécois d’Avenir d’enfants pour le développement des tout-petits, la concertation Mobilisation Haute-Ville a commencé à prendre forme en 2017. En juin de cette année-là, des activités consultatives ont été menées, sous forme de projections-discussions à partir du film Demain. Par la suite, le coordonnateur Pierre Lanthier a été embauché. Depuis le début 2019, Mobilisation Haute-Ville a embauché une personne à la co-coordination et s’est installée dans la Maison Mère-Mallet.

La concertation intersectorielle se consacre à quatre grands enjeux : la sécurité alimentaire; le vivre ensemble, l’isolement, la mixité sociale; les saines habitudes de vie; le vieillissement et l’intergénérationnel. Elle concentre ses efforts sur la complémentarité et la cohérence des services dans le milieu, mais aussi le réseautage, sur un territoire où se concerter n’a pas toujours été de soi, illustre Pierre Lanthier.

« Le lien entre le Collectif Caméléon et Mobilisation Haute-Ville, c’est l’héritage de la concertation, c’est l’héritage de concertation qu’il n’y avait pas dans la Haute-Ville de Québec. C’est ça qu’Avenir d’enfants a laissé. Il y a à peu près 25 organismes qui se présentent à la grande concertation; on a été jusqu’à 30. C’est énorme! »

Pierre Lanthier, coordonnateur de Mobilisation Haute-Ville, avec la directrice du Centre famille Haute-Ville, Geneviève Duguay.
Crédit photo: Suzie Genest

Au-delà de son territoire, Mobilisation Haute-Ville se préoccupe aussi de rayonnement régional et collabore avec des organismes d’ailleurs dans la ville. La concertation s’est engagée dans une étude participative, auprès des parents, sur les besoins des jeunes et des familles. Elle a aussi développé le projet SALSA H-V, axé sur la sécurité alimentaire : distribution d’aliments, actions contre le gaspillage, cuisine collective, frigos-partage… Émergeant de ce projet, une carte qui répertorie les services et ressources en alimentation se développe. D’autres cartes répertoriant d’autres services suivront.

« Je te veux dans ma vie »

De 9 h 30 à 15 h ce samedi 25 mai, à l’école Joseph-François Perreault, le Rendez-vous communautaire « Je te veux dans ma vie » propose des activités et animations gratuites pour petits et grands : zumba, jeux gonflables, cirque, vox pop, ateliers citoyens thématiques… Surtout, il se veut une opportunité de découvrir la diversité et la mission des nombreux organismes du territoire, de la Maison Dauphine au Retraités flyés en passant par La Baratte et les Loisirs du Faubourg.

On peut suivre les nouvelles et activités de Mobilisation Haute-Ville sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/MobilisationHV/