Montcalm dans les années 1960 : l’audace de la caisse populaire Notre-Dame-du-Chemin | 17 février 2019 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Collection Jocelyn Paquet

Montcalm dans les années 1960 : l’audace de la caisse populaire Notre-Dame-du-Chemin

Cette photo d’époque, témoignant de la construction du bâtiment qui abritera la caisse populaire Notre-Dame-du-Chemin, a été immortalisée en mai 1963 à l’angle des rues des Érables et Père-Marquette.

Tirée du fonds du collectif de photographes du Soleil, Photo moderne, cette photo historique fait partie de la collection de négatifs de Jocelyn Paquet, gestionnaire retraité des Archives du photographe.

La scène revisitée dans la galerie ci-bas a été prise en direction sud le 22 mai 2018.

Un rappel du musée Guggenheim

Dans son article publié dans Vues anciennes de Québec, Jérôme Ouellet rappelle en introduction que la caisse populaire Notre-Dame-du-Chemin, fondée en 1943, occupait à la même adresse une maison de la rue des Érables :

Au début des années 1960, la caisse confie à l’architecte Jacques Racicot la conception d’un nouvel édifice qui prévoit l’acquisition du bâtiment voisin. La construction de l’immeuble, dont le style est influencé par celui du musée Guggenheim de New York, prend fin en 1963. À l’origine, l’institution financière occupe le sous-sol et le rez-de-chaussée tandis que les trois étages supérieurs sont aménagés en appartements.

Si les lignes audacieuses de ce bâtiment peuvent ne pas plaire à certains, les architectes Luc NoppenHélène Jobidon et Paul Trépanier louangent pour leur part cet esthétisme moderne dans leur ouvrage Québec monumental : 1890-1990 :

Cet édifice sculptural, qui prend possession de tout l’espace au coin de deux rues, traduit, par son intention et sa structure, l’influence de certains édifices qui ont marqué les débuts du style international au début des années trente. […] Le rez-de-chaussée, très ouvert, est largement éclairé par le mur de verre.

Issu du regroupement de services avec une autre succursale, le centre de service de la caisse Desjardins de Québec occupe aujourd’hui tout l’immeuble.

Article précédent illustrant la décennie 1960 : Avenue des Braves.