Un bilan de mi-mandat pour le conseiller indépendant Yvon Bussières | 18 novembre 2019 | Article par Ève Cayer

Un bilan de mi-mandat pour le conseiller indépendant Yvon Bussières

Jeudi dernier, à la YWCA, devant une salle pleine, le conseiller municipal Yvon Bussières a présenté ses réalisations et l’avancement de celles en cours depuis le début de son septième mandat.

Ainsi, l’arborétum Sirard, une collection d’arbres unique au Canada situé dans le coteau Sainte-Geneviève, sera protégé et le développement immobilier devra préserver la zone. La sécurité autour de l’école Anne-Hébert sera améliorée par l’implantation d’un projet-pilote en partenariat avec le CAA Québec, qui a mis en place un sens unique sur la rue Brown entre la rue Père-Marquette et le chemin Sainte-Foy, en plus de l’ajout de brigadiers. Parmi ses réalisations, Yvon Bussières a exposé l’adoption du Programme particulier d’urbanisme (PPU) le pôle urbain Belvédère, en juin 2017, et la création, au parc Saint-Sacrement, d’une aire de jeu composée de modules neufs pour les 0 à 5 ans.

Quant aux actions en cours de réalisation, le conseiller a informé l’audience de ses recommandations concernant la valorisation de l’artère commerciale, des actions qu’il a posées pour la sauvegarde de l’église du Très-Saint-Sacrement, du projet pilote de voie cyclable hivernale sur le corridor de la rue Père-Marquette pour cet hiver. L’implantation d’un autre projet pilote sur le compostage, en collaboration avec Craque-Bitume, et la situation du Cottage Ross ont également été abordés.

Un conseiller à l’écoute de la communauté

Après une période de questions des citoyens sur les enjeux du district, la salle s’est divisée en trois grands groupes pour pouvoir s’exprimer sur trois axes déterminés : la sécurité routière et la mobilité durable, le milieu de vie, la vie citoyenne.

Des points précis tels l’aménagement durable, la valorisation du patrimoine et de l’artère principale, l’amélioration de la participation citoyenne faisaient l’objet de la consultation. Les comptes-rendus de ces tables citoyennes seront analysés par l’équipe du conseiller afin d’orienter les actions des deux prochaines années de son mandat.

Lors de la période de questions, les sujets préoccupant la soixante de citoyennes et citoyens présents portaient sur l’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement et Moisson-Québec (logé au sous-sol de l’église), sur la sécurité des enfants en périphérie de l’avenue de Vimy, sur le zonage du terrain abandonné par Taxi Coop et sur le réseau de transport structurant.