Montcalm dans les années 1950 : la rôtisserie Raymond Bar-B-Q | 12 janvier 2020 | Article par Jean Cazes

La rôtisserie Raymond Bar-B-Q, en janvier 1952

Montcalm dans les années 1950 : la rôtisserie Raymond Bar-B-Q

Tirée du site des Archives de la Ville de Québec, cette photo d’époque date du 17 janvier 1952. Elle immortalise l’intersection de l’avenue Cartier et du chemin Sainte-Foy avec au premier plan, la rôtisserie Raymond Bar-B-Q.

La photo comparative au bas de l’article date du 30 décembre 2019. Elle illustre cette fois le Mezzé Taverna Grecque qui opère depuis près de trois ans à l’emplacement de l’ancienne rôtisserie.

Une intersection riche en commerces de tout type

L’incendie du Quartier de Lune, le 14 octobre 2015.
Crédit photo: Céline Fabriès

En octobre 2015, faut-il le souligner d’entrée de jeu, l’immeuble au coin de l’avenue Cartier, érigé au début du XXe siècle, a été gravement endommagé par l’incendie du bar Le Quartier de Lune. Comme l’a alors rapporté notre collègue et journaliste Céline Fabriès, ce sinistre avait aussi affecté le restaurant Fleur d’Asie, au rez-de-chaussée.

Cela dit, en réponse à notre appel à tous dans le groupe Facebook Retour vers le Passé (ville de Quebec) afin d’en savoir plus sur Raymond Bar-B-Q, Micheline Nlouin nous raconte :

« J’ai habité ce quartier de 1943 à 1964. Ce que vous voyez, à gauche, c’est la bâtisse de l’école Normale […] et des pères Blancs, [au] coin [de la rue de] Salaberry. Aujourd’hui, c’est l’école Joseph-François-Perreault. À droite, après le barbecueil y avait un bloc à logements et deux maisons appartenant au notaire Beaumont, et juste à côté, le casse-croûte nommé Papasse et le théâtre Classic. D’ailleurs, on voit au loin une annonce d’un film sur le mur au fond, où il y avait les deux maisons. J’habitais celle juste au côté du théâtre Classic. Tout a été démoli malheureusement pour laisser place à des bâtiments neufs. Coin Cartier et le barbecue, il y avait une boucherie nommé Thivierge [et] à côté, l’épicerie Parent surnommée Ti-Rouge, et aussi la bijouterie Webster. »

Alain Guay, ajoute pour sa part : « On a passé notre jeunesse [au restaurant La Barrière] et après, au Quartier de Lune ».

Enfin, pour l’anecdote, nos lecteurs « seniors » auront tout de suite reconnu le slogan de la publicité affichée au deuxième étage identifié à une boisson gazeuse bien connue

Vous avez des souvenirs à nous évoquer concernant la rôtisserie et les commerces qui lui ont succédé jusqu’au restaurant Fleur d’Asie ? Faites-nous en part sur notre Facebook !

Article précédent illustrant la décennie 1950 : Montcalm dans les années 1950 : monastère des pères dominicains, sur Grande Allée.