Un automne introspectif, intime et poétique au Théâtre Périscope | 8 septembre 2020 | Article par Véronique Demers

Agnès Zacharie, alias Bérangère dans Le Pommetier de Ubus Théâtre et Pupulus Mordicus, un parcours poétique présenté en ouverture de l’automne 2020 du Périscope.

Crédit photo: Marie-Ève Dumont

Un automne introspectif, intime et poétique au Théâtre Périscope

Un parcours déambulatoire, deux spectacles, trois résidences artistiques et la 10e édition du Festival du Jamais Lu composent la programmation automnale au Théâtre Périscope. La saison démarrera le 22 septembre avec Le Pommetier (Ubus Théâtre et Pupulus Mordicus).

Publicité

« Le théâtre reprend vie, même si on n’a jamais arrêté de créer des initiatives en pensant au public. […] Retrouvons-nous pour déposer de nouvelles étincelles de lumière dans nos têtes et nos cœurs », suggère Marie-Hélène Gendreau, coordonnatrice artistique du Théâtre Périscope.

Les artistes de Québec à l’origine du Pommetier proposent un théâtre de proximité, en invitant les spectateurs, en groupe de quatre, à un parcours déambulatoire se terminant dans l’autobus aménagé en appartement, celui de Bérangère. Cette vieille dame se questionne et se confie au public.

Recherche identitaire et temporalité abstraite

Le mois d’octobre abordera la recherche identitaire avec Je suis mixte, une création de Mathieu Quesnel (Productions Tôtoutard de Montréal) mettant en vedette Yves Jacques et Benoit Maufette. Ceux-ci incarneront deux hommes naviguant au coeur de leurs désirs, malgré les traditions de la société.

Présentée dans une temporalité abstraite, où hier et le siècle passé sont les mêmes, la pièce Les années amputées de Samuel Beckett est revisitée par Nuages en pantalon – compagnie de création. Lise Castonguay et Roland Lepage représentent les voix de ce spectacle, dans lequel deux jeunes corps donnent vie aux paroles.

Festival du Jamais Lu Québec

Cette année, une quatrième journée s’ajoute à la 10e édition du Festival du Jamais Lu Québec, sous la direction artistique de Marianne Marceau et Carolanne Foucher. Les plus récentes créations y seront offertes au public.

De septembre à novembre, trois LabOuverts s’installeront tour à tour au Théâtre du Périscope, où seront présentés le fruit de leur création, après deux semaines de résidence. Les projets choisis sont Jouvence de La Grosse Affaire en collaboration avec Théâtre Astronaute, Vivarium(s) de Kill ta peur et Avant l’heure mauve du Collectif À pleins poumons.

Le Théâtre Périscope continue par ailleurs à inviter le public à faire des dons de billets suspendus, c’est-à-dire acheter des billets qui seront donnés à des personnes n’ayant pas les moyens de s’en offrir. Depuis le début du projet en 2016, plus de 230 spectateurs ont été de généreux donateurs. Il est possible de faire des dons de billets sur le site web du Périscope ou dans le foyer du théâtre, dans l’installation qui y est dédiée.

Calendrier automne 2020 du Périscope

  • Le Pommetier du 22 septembre au 10 octobre
  • Je suis mixte du 1er au 10 octobre
  • Les années amputées du 20 au 31 octobre
  • Jouvence les 26 et 27 septembre
  • Vivarium(s) les 21 et 22 octobre
  • Avant l’heure mauve les 6 et 7 novembre
  • 10e Festival du Jamais Lu Québec du 25 au 28 novembre

On retrouve les détails et les coordonnées de la billetterie au theatreperiscope.qc.ca