Un ange pour la sécurité routière dans Saint-Sacrement | 8 juin 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Gracieuseté

Un ange pour la sécurité routière dans Saint-Sacrement

À l’instar de plusieurs de ses homologues dans La Cité–Limoilou ce printemps, le conseil de quartier de Saint-Sacrement lance une initiative de sensibilisation à la sécurité routière, intitulée « Piétons fantômes ». Au cours de l’été, un ange circulera sur le chemin Sainte-Foy pour attirer l’attention sur les risques d’accidents mortels.

Publicité

Ce projet de sensibilisation à la sécurité routière a obtenu un soutien financier de la Ville de Québec, dans le cadre de sa Stratégie de sécurité routière 2020-2024.

Une résidente du quartier qui siégeait jusqu’à avril dernier au conseil de quartier de Saint-Sacrement, Jocelyne Séguin, personnifie l’ange. L’idée s’inspire d’un souvenir personnel de son enfance. Ayant échappé à une voiture qui avait failli la happer, elle en a « gardé le souvenir d’un ange ayant déployé ses grandes ailes devant la voiture afin de lui sauver la vie », peut-on lire dans le texte diffusé lors du dévoilement de l’iniative.

« Non, vous ne rêvez pas, prudence oblige sur le chemin Sainte-Foy »

« Un ange dans Saint-Sacrement, non, vous ne rêvez pas, prudence oblige sur le chemin Sainte-Foy. Un ange s’est invité dans le quartier de Saint-Sacrement. Vous le verrez pendant la belle saison déambuler sur le chemin Sainte-Foy espérant, par sa présence inopinée, attirer votre attention.

Qu’est-ce qu’il fait là? demanderez-vous. Son message tient en peu de mots. Soyez prudents, traverser la rue ne devrait pas être mortel. 

L’ange vient rappeler que non pas un ni deux, mais trois piétons ont perdu la vie en l’espace de quatre ans sur le chemin Sainte-Foy, entre l’école et l’hôpital Saint-Sacrement. L’ange vous invite à honorer la mémoire de ces piétons disparus et, surtout, à tirer une leçon de ces tragiques accidents. »

Les accidents mortels évoqués sont survenus en 2015, 2016 et 2019, précise le texte diffusé. Il invite la population à prendre connaissance des données sur les accidents survenus dans le quartier Saint-Sacrement et impliquant des piétons et cyclistes, et à s’informer sur le caractère accidentogène du chemin Sainte-Foy. À cette fin, il suggère de consulter des mémoires rédigés par les membres du conseil de quartier sur la sécurité routière et la mobilité active.

Des préoccupations partagées

Plusieurs demandes ont été faites à ce jour à la Ville de Québec par le conseil de quartier de Saint-Sacrement, par souci de la sécurité sur le chemin Sainte-Foy et à différentes intersections. Réduction de vitesse, signalisation, mesures pour « rendre l’artère l’artère commerciale du quartier plus conviviale, comme le sont devenues l’avenue Maguire, l’avenue Cartier et la route de l’Église dans les quartiers voisins », rappelle le texte de « Piétons fantômes ».

Quiconque a assisté aux assemblées du conseil de quartier de Saint-Sacrement ces dernières années peut en témoigner : les préoccupations concernant la circulation sur le chemin Sainte-Foy et certaines intersections en particulier ont souvent été à l’ordre du jour. Elles ont été soulevées par le conseiller municipal indépendant du district, Yvon Bussières. Si la Ville compte poser « des actions concrètes au cours des prochaines années », le conseil de quartier note dans son texte qu’elle n’a « pas dévoilé son plan d’action ni réduit la vitesse sur le chemin Sainte-Foy comme elle se prépare à le faire cet été en bien d’autres endroits ».

C’est pourquoi l’accent a été mis sur cette artère dans l’initiative de sensibilisation récemment dévoilée. Les membres du conseil de quartier estimaient important de sonner l’alarme pour participer à la prévention des accidents graves et mortels :

« Agissez maintenant.

Vous qui conduisez des monstres d’acier, ralentissez et ne soyez pas distraits. Le chemin Sainte-Foy, c’est le cœur d’un quartier vivant et agréable et pas seulement une voie de transit.

Vous, sans protection aucune, sur deux pieds ou deux roues, assurez-vous d’être vus et d’avoir le temps de traverser. Distraits, des gens pourraient ne pas pouvoir vous éviter.

Et attention, l’ange lui-même peut être une source de distraction. »

Le quartier Saint-Sacrement possède depuis peu son groupe Facebook général : Quartier Saint-Sacrement : ses résidents au cœur de Québec. Le conseil de quartier invite la population à y partager ses propres expériences et témoignages en lien avec la sécurité des piétons et cyclistes et les accidents.

À lire aussi :

Stratégie de sécurité routière 2020-2024 : applaudissements avec rappels
Des activités pour sensibiliser à la sécurité routière près des écoles

En savoir plus sur...