Un dindon sauvage se réfugie sur l’avenue Cartier | 2 mai 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Renard Polaire - Image tirée de la vidéo

Un dindon sauvage se réfugie sur l’avenue Cartier

Ce n’est pas dans nos habitudes de couvrir les faits divers, modestie des ressources oblige… Ce n’est pas non plus dans les habitudes des dindons sauvages de faire escale sur une terrasse de l’avenue Cartier. C’est pourtant ce qui s’est produit samedi après-midi.

Publicité

C’est sous l’escalier collé à la terrasse du Café Krieghoff que le visiteur inattendu s’est retrouvé coincé. Parmi les témoins se trouvait le YouTubeur Renard Polaire.

« Elle devait être déjà dans le coin à l’ouverture et s’est réfugiée en entendant les gens. On l’a aperçue vers 11 h. On a appelé le 911, qui ont dit de ne pas s’occuper de ça. Puis le ministère de l’Environnement, qui a conseillé de la libérer (oui, oui)… Un policier sur le terrain a pris charge et contacté les agents de la protection de la faune, qui ont capturé l’animal vers 14 h 15 », a-t-il raconté à Monmontcalm dimanche soir par messagerie texte.

Deux agents de la protection de la faune ont ainsi pu attraper l’animal, à l’aide d’un filet, et le placer dans une grande cage, qu’ils ont hissée dans leur véhicule, sous le regard de quelques curieux. « Est assez maline », a répondu l’un d’eux à la question d’une dame. Un autre passant, souriant, téléphone à l’oreille, s’est vu confirmer, après une question sur l’espèce, qu’il s’agissait d’« un dindon sauvage ».

La scène a été filmée et mise en ligne sur la chaîne YouTube de Renard Polaire, accompagnée d’un texte dans lequel il salue le travail et la patience du tandem :

« Les agents de la protection de la faune ont effectué un travail remarquable qui a permis d’extraire l’animal du trou ou il était prisonnier. Je leur fais d’ailleurs mes excuses, pour avoir détaillé cela de tous les angles possibles, rendant ainsi leur travail plus difficile. Encore plus impressionnant de leur part. Bravo, merci et désolé, je faisais mon possible pour ne pas déranger votre travail. »

Des visites auxquelles on peut s’attendre

Un texte d’Alain Rochefort publié le 26 avril et mis à jour le 28 sur le site de Radio-Canada explique « Pourquoi les dindons sauvages envahissent Québec ce printemps ». Selon Michel Baril, biologiste à la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, qui a accordé une entrevue à l’émission Première heure, la présence de ces oiseaux sauvages dans la région de Québec est récente et encore peu documentée, mais « on peut s’y attendre ».

L’adoucissement des hivers amène l’espèce à remonter toujours davantage vers le nord. Comme le dindon sauvage picore au sol, on le retrouve sur les plaines d’Abraham, où il profite des miettes laissées par les visiteurs, explique notamment le biologiste.