Femmes, numérique et politique : des fonds à deux organismes locaux | 9 août 2021 | Article par Suzie Genest

Une activité de l'organisme Le Code des filles en 2020.

Crédit photo: Le code des filles - page Facebook

Femmes, numérique et politique : des fonds à deux organismes locaux

Deux organismes locaux comptent parmi les premiers récipiendaires du nouveau Fonds de réponse et relance féministes du gouvernement du Canada. Ce sont le Réseau femmes et politique municipale de la Capitale-Nationale et Le code des filles, a annoncé lundi le député fédéral de Québec Jean-Yves Duclos.

Publicité

Le Réseau femmes et politique municipale de la Capitale-Nationale, installé sur la rue Raoul-Jobin dans Saint-Sauveur, reçoit ainsi 405 140$. Cette subvention soutiendra des activités visant à accroître l’implication des femmes dans la vie politique et communautaire.

« Repenser l’accueil et l’intégration des femmes dans leur participation citoyenne visant une plus grande inclusion sociale des femmes issues de la diversité est actuellement nécessaire pour favoriser une plus grande implication de femmes à des niveaux décisionnels dans nos communautés », mentionne Manon Therrien, présidente du Réseau Femmes et politique municipale de la Capitale-Nationale.

Depuis 2017, l'organisme travaille à soutenir les élues municipales dans le plein exercice de leur rôle. Il favorise aussi les échanges entre elles et avec les femmes intéressées par la politique municipale. Le territoire d'action et de rayonnement de l'organisme inclut les MRC de Portneuf, de La Jacques-Cartier, de La Côte-de-Beaupré, de L'Île d’Orléans, de Charlevoix et de Charlevoix-Est, en plus de l'agglomération de Québec.

Un montant de 400 000 $ sur trois ans est accordé à l’organisme Le code des filles, fondé en 2018 dans Montcalm. Fondé pour inciter les filles à s’approprier le numérique, il oeuvre pour la diversité dans cette sphère professionnelle. L'organisme de bienfaisance entend déployer ses activités dans de nouvelles régions, avaient expliqué deux porte-parole et membres du comité exécutif de l'organisme à Monmontcalm en juin dernier.

« Nous allons pouvoir étendre notre impact auprès des filles et augmenter l’intérêt des jeunes envers l’industrie du numérique. Ce montant pourra réellement nous aider à changer des vies », se réjouit Sarah, jeune présidente du comité exécutif.

Fierté

« Encore en 2021, les femmes restent minoritaires dans certains domaines, notamment en politique et en matière de compétences et de leadership numériques. C’est pourquoi nous sommes si fiers d’annoncer ces investissements à deux organisations de Québec », déclare pour sa part le député Jean-Yves Duclos.

Le Fonds de réponse et relance féministes du gouvernement du Canada fait partie des initiatives mises en place en réaction aux impacts de la pandémie. Dévoilé en mars 2021, il se veut une contribution à une « relance juste et féministe », rappelle le communiqué. À travers le Canada, 237 projets se partagent 100 millions $ à l'issue du premier appel; 13 d'entre eux relèvent d'organismes du Québec.

Ce Fonds s’ajoute à d'autres récents engagements fédéraux envers les femmes, souligne le communiqué émis lundi. Il mentionne entre autres les sommes prévues au budget 2021 pour renforcer la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat et « pour établir un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants ».