MIELS-Québec : promouvoir une santé sexuelle inclusive | 21 juillet 2021 | Article par Viktoria Miojevic

Marc-Anciel Gaudette, Pair-intervenant en santé et mieux-être GBT2Q, à MIELS-Québec, devant les ruches installées par le programme Alvéoles.

Crédit photo: Viktoria Miojevic

MIELS-Québec : promouvoir une santé sexuelle inclusive

L'organisme communautaire MIELS-Québec a été créé en 1986, en pleine épidémie du VIH-sida. Depuis, MIELS-Québec a mis en place des services diversifiés pour répondre aux besoins de prévention contre le VIH-sida et les ITSS. Plus qu'un centre de prévention et de dépistage, c'est un espace communautaire aménagé dans Montcalm où l'on accueille comme une « famille choisie ».

Publicité

« On ne peut pas parler des risques sans parler de plaisir »

MIELS-Québec faisait, au départ, de l'hébergement de fin de vie et  de l'entraide pour les personnes avec le VIH. On comprend en échangeant avec Marc-Anciel Gaudette, Pair-intervenant.e en santé et mieux-être GBT2Q et aussi animateur/trice radio, qu'il n'existe pas de sécurité sexuelle universelle. Si l'on prend l'exemple des ITSS, 25 % des adultes seraient porteurs de l'herpès génital de type 2. Le fait étant que la majorité de ces cas ne recouvrent d'aucun symptôme.

Une information importante à noter est qu'il est désormais possible d'accéder à une trousse de dépistage pour la détection du VIH, destiné aux populations prioritaires, en plus des rendez-vous individuels déjà offerts par MIELS-Québec.

Sur l'image, une trousse de dépistage sous la forme d'un autotest, disponible à MIELS-Quebec

Situé sur l'avenue Chouinard, l'organisme a pour objectif de sortir d'une vision institutionnalisée de la santé sexuelle. MIELS-Québec vise une approche intégrée, qui englobe les réalités sociales d'une personne, son identité de genre, son orientation sexuelle ou amoureuse, son milieu, ses traumas, sa situation économique et ses pratiques. Nos réalités sociales sont directement liées à notre santé sexuelle alors la définition du risque et de la sécurité sexuelle varient.

Une ITSS avant l'âge de 25 ans pour une personne sur deux 

Marc-Anciel Gaudette confie qu'on ne peut plus parler de risque ou de santé sexuelle sans parler de plaisir. Le plaisir étant à la base des pratiques, des comportement dits « à risque » peuvent provenir d'une réalité sociale ou de besoins, d'envies particulières.

Souvent, des personnes avec des traumatismes peuvent multiplier certains risques, ce qui s'explique par leur parcours de vie ou la source de plaisir qui en découle. Les plus gros facteurs de risques proviennent notamment de la consommation, que ce soit d'alcool ou de drogues.

« Le dépistage est une porte d'entrée pour connaître son statut », dit Marc-Anciel Gaudette, intervenant-e de MIELS-Québec

Au lieu de créer des injonctions contraignantes à des pratiques « sécuritaires », il est nécessaire de parler de sexualité pour comprendre les pratiques. C'est ce que recommande Marc-Anciel Gaudette. Dans son travail d'intervention, iel constate la diversité des pratiques sexuelles, alors une écoute attentive et le fait d'initier le dialogue peuvent contribuer à les déstigmatiser.

Une crainte de l'augmentation des ITSS avec la pandémie

Tout au long de la pandémie, l'organisme MIELS-Québec est resté ouvert. Néanmoins, malgré un service réduit, Marc-Anciel Gaudette a constaté une baisse des demandes pour les dépistages.

« Depuis le déconfinement, les rendez-vous de suivi et de dépistage sont presque tous pris. C'est rare qu'il nous reste des plages horaires. (...) J'entends aussi des membres nous dire qu'ils n'osaient pas venir pendant la pandémie ou ne savaient pas si les services étaient ouverts. »

En effet, il est difficile d'identifier la cause de cette baisse de fréquentation du dépistage à MIELS-Québec ou aux CLSC de la Capitale. Les données disponibles du CIUSS de la Capitale-Nationale induiraient une baisse trompeuse des infections. Ici, la traçabilité des cas a diminué, faisant craindre une augmentation de la propagation des ITSS.

Une santé sexuelle inclusive par le logement, la consommation et l'environnement

Avec un suivi individualisé, des activités de groupe et une coordination du réseau communautaire, MIELS-Québec est un organisme actif de Montcalm. Les actions rassemblent le soutien psychosocial, l'aide au logement, l'aide alimentaire, le plaidoyer politique, le dépistage et bien évidemment la prévention.

Cette offre de services variée s'exprime aussi par la coordination avec la Santé publique que MIELS-Québec continue de former pour rendre les services inclusifs.

Devant l'entrée du MIELS-Québec, Louis Philippe Laviolette, intervenant en réduction des méfaits

Au cœur de la vie de l'organisme s'inscrivent des collaborations avec d'autres membres du milieu communautaire. En entrevue, Marc-Anciel a énuméré bon nombre de ces actions. On peut parler des jeunes de l'APJ, du collectif «Vers un chez soi» avec PECH-Sherpa ou encore la collaboration avec SABSA et l'Interzone. Grâce à l'intervenant en réduction de méfaits Louis Philippe Laviolette, c'est plus de 150 personnes qui se sont formées à la détection au fentanyl, pour prévenir les surdoses.

Trousse de test pour la détection du fentanyl

Depuis peu, un kiosque communautaire hebdomadaire est en place pour promouvoir d'autres organismes comme GRIS-Québec.

Il existe tout de même des défis, comme ceux de rejoindre les minorités ethniques et culturelles, le milieu carcéral ou les travailleu.r.ses du sexe.

Jardin communautaire, ruche et poulailler

L'autre objectif de MIELS-Québec est de recréer un espace de vivre-ensemble pour les communautés accueillies au centre. Parmi les actions entreprises par MIELS-Québec, dans Montcalm, se trouve la création de quatre jardins communautaires en collaboration avec la coopérative de solidarité les Choux gras. Cette initiative permet également d'aborder l'autonomie alimentaire.

En parallèle, deux ruches ont été installées dans le jardin en partenariat avec Alvéoles. Le passage d'un apiculteur, aux trois semaines, sera l'occasion d'un atelier pour les membres. Enfin, un poulailler sera prochainement installé dans le jardin de l'organisme.

Pour accéder aux services de dépistage ou aux activités du centre MIELS-Québec: Catégories Prévenir : MIELS-QUÉBEC