MNBAQ: des activités en hommage à François Duchesne | 27 avril 2021 | Article par Julie Rheaume

Le regretté directeur du marketing et des communications, François Duchesne.

Crédit photo: courtoisie, MNBAQ/Idra Labrie

MNBAQ: des activités en hommage à François Duchesne

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) compte saluer la mémoire de son ancien directeur du marketing et des communications, François Duchesne, par la présentation de plusieurs activités teintées de douceur et de bienveillance. M. Duchesne a perdu la vie à l’âge de 56 ans lors des tristes événements de l’Halloween 2020, dans le Vieux-Québec.

Publicité

Afin de rendre hommage à cet homme disparu trop tôt, le MNBAQ a créé trois séries d’activités liant l’art et le mieux être.

S’inscrivant dans le volet L’art d’être humain de la programmation du Musée, celles-ci comprennent une série de vidéos inédite, Une œuvre ressentie, des visites thématiques ainsi que des ateliers pour adultes donnés par une art-thérapeute. Ces nouvelles expériences contemplatives et introspectives offriront à la communauté une rare occasion de s’ancrer dans le moment présent, de ralentir et de prendre contact avec ses sens et ses émotions, indique l’institution.

« François était très touché par le volet L’art d’être humain », raconte Josée Duhaime. directrice de la médiation et de l’expérience visiteur au MNBAQ, lors d’un entretien téléphonique.

Ce volet « favorisant le bien-être » a été mis en place par le directeur général Jean-Luc Murray, en poste depuis la fin de novembre 2018, dit Mme Duhaime. C’est un pan d’activités qui nous invite à la bienveillance et à prendre le temps.

« En complicité avec la famille de François, dont sa sœur Marie-Josée Duchesne, le MNBAQ a voulu associer le nom de François Duchesne à notre programme L’art d’être humain, qui permettra, à travers l’art, d’apaiser et de peut être transformer la vie des gens. Avec des moyens concrets, qui sont à notre portée, nous souhaitons contribuer à façonner un monde meilleur, d’ajouter M. Murray par voie de communiqué. Convaincu que l’art participe au mieux être, François avait fait de l’accessibilité au Musée au plus grand nombre son cheval de bataille. »

Au programme

De nouvelles vidéos de la série Une œuvre ressentie seront disponibles sur diverses plateformes, dont YouTube.

L’atelier L’art pour soi(e) aura également lieu les 27 mai, 3, 10 et 17 juin (sur réservation) avec un nombre de participants réduits. Celui-ci se déroulera alors en mode virtuel avec une art-thérapeute, dans un climat d’inclusion et de bienveillance.

Le Musée vise éventuellement à « offrir cet atelier sur place » un peu plus tard, lorsque les circonstances sanitaires le permettront, selon Josée Duhaime.

Dès septembre 2021, la clientèle pourra s’adonner à des « Visitesvelours » au Musée national des Beaux-arts. Le nombre de participants, qui se voudra restreint, sera également déterminé en fonction des consignes en vigueur (réservations obligatoires). Ces parcours favorisant le mieux-être permettront notamment de visiter l’institution de manière différente et de nourrir son âme.

Pour plus de renseignements, on peut consulter le site web du MNBAQ.

Triste rappel

Le 31 octobre dernier, deux personnes, dont M. Duchesne, ont été tuées et cinq autres ont été blessées dans le Vieux-Québec.

Vêtu de vêtements de style médiéval et brandissant un sabre japonais, un individu s’en serait alors pris à des passants au hasard.

À la suite du drame, Carl Girouard a été accusé du meurtre au premier degré de Suzanne Clermont et de François Duchesne. Il fait aussi face à ces accusations pour cinq tentatives de meurtre.

En savoir plus sur...