Une nouvelle adresse japonaise sur Cartier | 4 mars 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: La boîte à lunch Ékidon - page Facebook

Une nouvelle adresse japonaise sur Cartier

À défaut de s’envoler pour le Japon ce printemps, on pourra en goûter les saveurs dans l’ancien local de Ketto, à l’angle de l’avenue Cartier et de la rue Crémazie, où s’installe La boîte à lunch Ékidon, ancienne voisine de la Gare du Palais.

Publicité

Avant que la pandémie ne chamboule bien des plans, le 951 avenue Cartier devait accueillir un nouveau concept italien. Monmontcalm avait même prévu un article après avoir croisé le propriétaire du local, un soir pendant le réaménagement des lieux. Pour sa part, La boîte à lunch Ékidon avait une clientèle gravitant autour du secteur de la Gare du Palais, où elle avait ouvert en 2012, et des édifices à bureaux de Saint-Roch, du Vieux-Port, du Vieux-Québec. Elle préparait aussi des boîtes à lunch, parfois jusqu’à 1000 par mois, pour des groupes de touristes japonais.

Entre le virage vers le télétravail et la mise en veille des déplacements, Ayako Wajiki, la propriétaire de La boîte à lunch Ékidon, a vu les commerces autour du sien fermer leurs portes – « même le dépanneur », indique-t-elle en entrevue téléphonique. C’est ce qui l’a amenée à repenser sa formule et se relocaliser.

Des mets japonais pour les habitants du quartier

Pourquoi avoir choisi Montcalm? « Je connaissais le propriétaire du local depuis longtemps », m’explique-t-elle. Celle qui vit à Québec depuis 24 ans connait bien le centre-ville et ses quartiers, qu’elle a sillonnés avec des groupes de Japonais, à titre de guide touristique, avant de se lancer en restauration. Dès 2006, elle servait déjà des bols poke aux Sushis Soleil, son premier restaurant dans le Vieux-Lévis, souligne-t-elle. Ils resteront à l’honneur, avec les sushis, au menu de La boîte à lunch Ékidon sur Cartier, avec les soupes Udon, le curry japonais et d’autres spécialités traditionnelles.

Dès 2006, Ayako Wajiki, propriétaire de La boîte à lunch Ékidon, servait des bols poke à son premier restaurant dans le Vieux-Lévis.
Crédit photo: La boîte à lunch Ékidon - page Facebook

La propriétaire se réjouit de son nouvel emplacement qui amènera « une clientèle d’habitants du quartier ». Le petit local pourra accueillir neuf personnes. À son emplacement, la préparation d’aliments et la dégustation sont autorisées par le zonage, mais pas l’usage de restaurant. Les commandes pour emporter auront donc une place importante dans son offre, même après la pandémie. Un site web en développement permettra de commander en ligne; on pourra aussi le faire par téléphone. Après l’ouverture, la propriétaire prévoit y ajouter des options de livraison.

Ayako Wajiki espère ouvrir à la fin du mois de mars 2021, si les démarches en cours se déroulent rondement. On peut suivre sa page Facebook pour ne pas rater l’annonce officielle, le moment venu, et y trouver toutes les coordonnées. Il y aura aussi à La boîte à lunch Ékidon une petite section d’épicerie japonaise, où la propriétaire entend bien inclure des produits d’importation difficiles à trouver ailleurs à Québec.

___

Mise à jour : 2 avril 2021

La Société de développement commercial (SDC) Montcalm – Quartier des arts annonce le 2 avril 2021 que La boîte à lunch Ékidon ouvre le jour même. Un horaire temporaire sur la page Facebook de la nouvelle adresse japonaise indique qu’elle sera ouverte, pour le moment, du mardi au dimanche, de 11 h à 19 h. On y trouve les coordonnées pour commander d’avance.

La veille, 1er avril, marquait la dernière journée d’ouverture des salles à manger jusqu’au « redéconfinement », ce qui ramène à l’avant-plan l’offre en restauration pour emporter.