Saint-Sacrement dans les années 1970 : le motel Doyon | 3 janvier 2021 | Article par Jean Cazes

Le motel Doyon en 1977. Vue en direction est.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Saint-Sacrement dans les années 1970 : le motel Doyon

La série « Saint-Sacrement dans les années 1970 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

Publicité

Provenant des Archives de la Ville de Québec et tirée d’une diapositive, la photo d’époque en tête d’article date de 1977. Elle illustre le motel Doyon situé à l'angle de l'avenue Ernest-Gagnon et du chemin Sainte-Foy.

La scène comparative dans la galerie ci-bas date du 22 novembre 2020. Localisé tout près de la Place Samuel-Holland, le Motel Doyon a depuis été renommé Auberge Michel-Doyon, laquelle offre 35 chambres dans une ambiance de bed and breakfast.

Le site web de l'Auberge Michel-Doyon présente une intéressante biographie de Michel Doyon, cofondateur de l'établissement en 1947 avec la complicité de son épouse Simone Coderre. L'ex-aviateur, alors à l'emploi du Petit Séminaire de Québec, s'était lancé dans l'aventure hôtelière après avoir acquis, avec l'aide de proches, deux maisons d'un nouveau développement le long du chemin Sainte-Foy entre les avenues Holland et Belvédère. M. Doyon a conservé son principal emploi au Petit Séminaire avant de se consacrer uniquement à son motel à partir de 1973.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple des photos ci-haut, la plupart des images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Vous avez des souvenir, des anecdotes à nous raconter sur cet établissement hôtelier? Vous avez connu M. Doyon? N’hésitez pas à nous les partager sur notre page Facebook!

Voir l’article précédent de la série : Saint-Sacrement dans les années 1970 : le chemin Sainte-Foy au voisinage du Samuel-Holland.