Un nouveau snack asiatique dans Montcalm | 10 juin 2021 | Article par Julie Rheaume

Le boeuf à l'orange d'Umami.

Crédit photo: courtoisie

Un nouveau snack asiatique dans Montcalm

Umami est un mot emprunté au japonais qui veut dire  « goût savoureux ». C’est aussi le nom d’un nouveau snack asiatique du quartier Montcalm. Ce petit frère de la sandwicherie Fastoche a ouvert ses portes aux Halles Cartier il y a quelques jours.

Publicité

Philippe Patry est l’initiateur du concept et du menu d’Umami. Il était déjà employé de la grande famille de chez Fastoche lorsqu’il pondu l’idée du nouveau comptoir, raconte-t-il en entrevue téléphonique, le 10 juin.

Fastoche opère déjà un comptoir à sandwichs et un autre à burgers aux Halles Cartier, situées sur l’avenue Cartier. Avec le retraite de M. Hong, le propriétaire de Ly-Hai Plus, l’occasion était belle pour occuper son espace au centre commercial et, pour les proprios de la sandwicherie, d’élargir leur offre avec des mets d’inspiration asiatique.

« Nous sommes contents. Nous avons trois restos aux Halles Cartier », de dire Philippe.

M. Hong a d’ailleurs collaboré avec l’équipe d’Umami Snack asiatique, raconte Philippe Patry. Il lui a notamment montré comment utiliser son équipement et quelques recettes, comme son bouillon de poulet.

Plats vedettes

Même si Umami n’est ouvert que depuis tout récemment, certains plats sont particulièrement appréciés de la clientèle

Le bœuf à l’orange et sa sauce offrent un bon équilibre de saveurs. Ce plat est notamment « juste assez amer, juste assez savoureux », de dire Philippe.

Les raviolis sésame sont bien représentatifs de l’adjectif « umami », ajoute-t-il. Ils sont non seulement savoureux, mais possèdent « un goût de revenez-y. Nous, on focusse sur ce goût de revenez-y », lance l’interlocuteur.

Le poulet Bamboo est quant à lui plat qui définit le mieux ce qu’est « umami », la « cinquième saveur », selon l’établissement.

Philippe craquait pour les crevettes sel et poivre du défunt restaurant l’Élysée mandarin. Ce plat est désormais offert chez Umami, ce qui ravira les amateurs de fruits de mer.

Le sauté Cari coco est également bien prisé des clients, ajoute-t-il.

Peu répandue à Québec, mais « à la mode à Vancouver », l’établissement propose aussi une sorte de crêpe d’inspiration asiatique. « On s’essaie », lance Philippe en parlant de ce mets.

À noter que les plats peuvent être préparés avec du tofu pour les végétariens.

Livraison

Les plats d’Umami sont disponibles en livraison à domicile. L’établissement possède sa propre équipe de livreurs et fait aussi affaires avec des plateformes populaires.

Éventuellement, Fastoche aimerait pouvoir livrer des mets de ses trois comptoirs des Halles en une seule commande, afin que le consommateur ne débourse qu’une seule fois les frais de livraison. En famille ou entre amis, il serait ainsi plus facile et pratique de concilier les goûts de chacun. « On s’enligne vers ça », dit Philippe.

Projets

En plus de l’ouverture récente d’Umami, la grande famille de Fastoche brasse plusieurs affaires.

Fastoche fera son grand retour dans l’offre gourmande de l’Université Laval. La bannière est aussi le fournisseur alimentaire officiel des plaines d’Abraham.

Cette dernière brasse de plus des « projets cachés », conclut Philippe Patry, qui n’a pas voulu en dire davantage à cet effet.

En savoir plus sur...