Vote serré au Conseil de quartier de Saint-Sacrement | 2 mars 2021 | Article par Julie Rheaume

Le 1305, chemin Sainte-Foy. Les locataires manquent de stationnement.

Crédit photo: courtoisie, Cromwell

Vote serré au Conseil de quartier de Saint-Sacrement

Les administrateurs du Conseil de quartier de Saint-Sacrement devaient fournir une opinion quant à l’utilisation d'un stationnement intérieur de la Cité Verte par les locataires commerciaux du 1305, chemin Sainte-Foy. Au terme du vote, le 2 mars, trois se sont prononcés en faveur tandis que trois autres ont voté pour le statu quo ou se sont abstenus.

Publicité

Le propriétaire du 1305, chemin Sainte-Foy, qui abrite notamment le FM 93, a essayé de trouver des solutions alternatives à l'église Saint-Sacrement pour répondre à ses obligations d'offrir des cases de stationnement pour ses locataires, mais aucune n'a pu se réaliser. Rappelons que des locataires garaient, dans le passé, leurs véhicules dans la stationnement de l'église, ce qu'ils ne peuvent plus faire.

Il a donc déposé une demande d'utilisation temporaire afin de pouvoir se servir du stationnement souterrain situé dans la partie du territoire formée de l'immeuble occupé par les bâtiments portant les numéros 1180 et 1190, rue Louis-Adophe-Robitaille et 555, avenue des Jésuites, à la Cité Verte, ce qui n'est actuellement pas permis par la réglementation.

Le propriétaire souhaite par conséquent une modification à la réglementation d'urbanisme pour une permission d’utilisation temporaire d’un stationnement à la Cité Verte (R.C.A.1V.Q. 417). Celle-ci serait d'une durée de trois ans.

Selon l'urbaniste de la Ville Lydia Toupin, l'accès au stationnement se fait par l'avenue Ernest-Gagnon.

Le proprio a formulé une demande d'opinion au Conseil de quartier de Saint-Sacrement, lors de sa rencontre du 2 mars. Appelés à se prononcer, trois des administrateurs du Conseil ont voté en faveur de la modification à la réglementation, un s'est prononcé pour le maintien de la situation actuelle (pour le statu quo) et deux autres se sont abstenus.

Arguments

Le porte-parole de Cromwell, la firme propriétaire, Jean Morency, a fait valoir que le 1305, Chemin Sainte-Foy et le stationnement sous-terrain de la Cité Verte appartiennent tous deux à la compagnie qu'il représente.

Le gestionnaire des actifs de Cromwell pour la région a par ailleurs indiqué qu'il n'avait «pas l'intention de varloper le concept de la Cité Verte», le  premier écoquartier de Québec.

Il a toutefois rappelé le besoin criant des locataires du 1305, chemin Sainte-Foy pour du stationnement depuis la fermeture des espaces situés aux abords de l'église Saint-Sacrement. «Nous avons perdu un locataire qui occupait un plancher complet (…). Pour nous, ce n'est pas intéressant de perdre des locataires», a-t-il affirmé.

Une membre du Conseil de quartier a demandé si cette modification priverait les résidents de la Cité Verte de précieux espaces de parking.

La Cité Verte prévoit un stationnement par logement,  selon M. Morency. Le ratio d'occupation des cases est de 0,9, a-t-il soutenu. Il resterait donc des espaces pour accommoder les locataires du 1305, chemin Sainte-Foy.

Enjeu de quartier

«Le stationnement, c'est un enjeu dans le quartier. Nous ne sommes pas les seuls à se gratter le coco pour trouver du stationnement», a ajouté Jean Morency.

Présent à la rencontre du Conseil de quartier, le conseiller municipal Yvon Bussières, du district Montcalm–Saint-Sacrement, a aussi abordé ce manque.

Toutefois, la problématique ne «se règle pas du jour au lendemain, a dit l'urbaniste Lydia Toupin. On en est conscients, c'est dans le PPU (Programme particulier d'urbanisme de la Ville).»

«On n'a pas encore de solution au moment où l'on se parle», a ajouté Mme Toupin, à propos de cette pénurie.

Consultations par écrit

Les citoyens peuvent également se prononcer par écrit au sujet de cette demande de changement à la réglementation municipale.

Ils peuvent faire part de leurs questions ou commentaires jusqu'à ce mercredi 3 mars, sur le site de la Ville de Québec. Cette consultation a été amorcée le 17 février.

La requête du propriétaire du 1305, chemin Sainte-Foy devra ensuite poursuivre son chemin dans les dédales municipaux avant d’être acceptée formellement par la Ville.

Une vue de la Cité Verte, en août 2020.
Crédit photo: Jean Cazes