40 années de <em>Continuité</em> | 16 décembre 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Image recadrée de la Une du Magazine Continuité, hiver 2023

40 années de Continuité

En janvier 2022, le magazine Continuité accueillait une nouvelle directrice générale et rédactrice en chef, Caroline Fortin. Les cordes hybrides de son arc servent bien les nouvelles avenues abordées par cette publication qui célèbre 40 ans à travers son numéro spécial de l'hiver 2023, « Raconter le Québec ».

En 1982, le Conseil des monuments et sites du Québec – aujourd’hui Action patrimoine – a fondé Continuité. Quatre ans plus tard, un organisme à but non lucratif se constituait sous le nom d’Éditions Continuité. Voué à la promotion de la sauvegarde, de la conservation et de la mise en valeur de l’héritage culturel d’ici, il est responsable de la publication.

Le Magazine Continuité demeure le seul au Québec à se dédier entièrement au patrimoine. On y lit des textes en architecture, histoire, archéologie, ethnologie, archivistique, muséologie, urbanisme, géographie. Des professionnel.le.s de la recherche aussi bien que des praticien.ne.s les signent.

Ses contenus abordent le patrimoine dans toutes ses déclinaisons : bâti, historique, religieux, culturel, familial ou autres. Le numéro d’août dernier se penchait par exemple sur le vin et l’héritage des vignerons. Il s’inscrivait dans la suite de celui de l’été 2021, qui explorait le patrimoine sous l’angle des bières, spiritueux et alcools forts.

Le patrimoine comme matériau artistique

Bachelière en arts visuels, Caroline Fortin poursuit en parallèle de Continuité une pratique artistique active. Le patrimoine y occupe une place centrale. L’autrice de Lanaudière partage son temps de création entre des projets solo et d’autres en duo avec l’architecte Nicolas Chaudier. Leur travail très in situ, ancré dans l’esprit des lieux et paysages, donne des œuvres comme l’installation « En eaux vives » présentée l’été dernier à Sainte-Mélanie.

Caroline Fortin
Caroline Fortin

À l’occasion du projet Post-Monuments durant l’été et l’automne, Caroline Fortin a reçu pendant douze semaines des cartes postales de bâtiments historiques montréalais. Au verso de ces cartes, elle créait des interventions, mariant littérature et arts visuels. L’été précédent, son projet Conte-moi la pierre et la poussière formait un parcours de textes inspiré de bâtiments à Joliette.

Publicité

Rencontrée à la fin novembre dans Montcalm, près des bureaux d’Action patrimoine et de Continuité, la jeune artiste et gestionnaire culturelle nous a expliqué son parcours sur les deux fronts.

Celle qui a déjà développé des cours en arts comme travailleuse autonome a aussi travaillé en culture au niveau municipal. Si ses textes ont été publiés dans des revues littéraires, elle en est à sa première expérience de rédaction en chef. À cet égard, elle est bien épaulée par l’équipe et les bénévoles à Continuité.

« Le comité de rédaction est constitué de professionnels en patrimoine et nous travaillons ensemble les thématiques des numéros, de même que l’angle des articles. »

Innover dans la Continuité

Le choix d'une jeune artiste-gestionnaire peut sembler audacieux pour Continuité. Patrimoine, média spécialisé : les mythes sur les milieux (supposément) « conservateurs » ont la vie dure… Sa double perspective est un atout pour mener des projets comme celui des 7 merveilles, une double célébration en même temps qu'une campagne de financement.

Une de l'édition hiver 2023 du Magazine Continuité
Une de l'édition hiver 2023 du Magazine Continuité
Crédit photo: Magazine Continuité

D’abord, il y a eu un concours lancé au public pour proposer des merveilles patrimoniales des différentes régions du Québec. Une fois les sept merveilles couronnées, il y a eu un appel de propositions artistiques. Il visait la création d’œuvres d’arts visuels en lien avec ces merveilles.

C'était dans l’appel : le projet prévoyait des cachets d’artistes et droits de reproduction établis selon les recommandations par le CARFAC et le RAAV, des instances professionnelles en arts visuels. Une réalité que Caroline Fortin a à coeur.

Elle a aussi développé un partenariat avec la boutique d'oeuvres d'art québécoises 4673 de Lanaudière pour la vente des œuvres et reproductions dans le cadre de la campagne de financement qui se poursuit.

Outre les 7 merveilles, pilotes du Saint-Laurent, sculpteurs de bois, Saint-Jean-Baptiste à Montréal à la fin du 19e siècle s’invitent notamment dans le numéro spécial pour les 40 ans de Continuité, « Raconter le Québec ». Il raconte aussi l’évolution du patrimoine au Québec, sous la plume de Valérie Gaudreau, qui a interviewé trois témoins privilégiés.

Le numéro de l'hiver 2023 de Continuité est déjà disponible en format numérique. La version imprimée connaîtra cependant des délais de livraison. On peut se procurer le magazine et se diriger vers la campagne de financement en visitant le site web de Continuité.

Lire aussi :

Il y aura un Printemps dans Saint-Sauveur