L’ambassadeur de la BD québécoise devient Chevalier des Arts | 18 février 2022 | Article par Viktoria Miojevic

À gauche, Thomas-Louis Côté, directeur général de Québec BD, lors du Lakes International Comic Art Festival en 2019

Crédit photo: Québec BD - page Facebook

L’ambassadeur de la BD québécoise devient Chevalier des Arts

Le directeur général de Québec BD, Thomas-Louis Côté, vient d’être nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en France. Comme le souligne le communiqué l'annonçant, « cette distinction vient récompenser le parcours de Monsieur Côté et plus particulièrement sa contribution au rayonnement, au Canada, d'auteurs français de bande dessinée ».

Un chevalier Montcalmois

Québec BD est un organisme à but non lucratif (OBNL) dont la mission est de mettre en valeur la bande dessinée, notamment par la création d’événements. Également, l’organisme culturel travaille à la diffusion de la BD au Québec et à l’étranger.

Depuis 2005, Thomas-Louis Côté est le directeur général de Québec BD et de son festival annuel. Celui-ci a participé au développement de collaborations au Canada et à l’étranger. Prix du développement culturel du Conseil de la culture (Prix François-Samson), Prix de l’Institut Canadien et du Rayonnement international lui ont déjà été remis entre 2013 et 2020.

« Je suis très touché de recevoir cette reconnaissance qui témoigne, je crois, de la richesse des liens tissés au fil des ans avec des partenaires et des acteurs du 9e art en France. Des gens qui ont à cœur, comme moi, la promotion de la bande dessinée de tous horizons », exprime monsieur Côté, par voie de communiqué.

Plus d’une centaine de commentaires, sur la page Facebook de Québec BD, félicitent Thomas-Louis Côté pour son engagement. Le Festival BD de Montréal et La vie en BD de CKRL ont salué le travail accompli.

À gauche, le directeur général de Québec BD Thomas-Louis Côté
Thomas-Louis Côté, directeur de Québec BD et Dominique Lemieux, directeur de l'Institut Canadien de Québec
Crédit photo: Nadia Morin

Québec BD dans nos quartiers

Dernièrement, Québec BD a multiplié les projets dans la ville de Québec. Anciennement Festival de la bande dessinée francophone de Québec, le Festival Québec BD est devenu un incontournable du genre dans la région. Créé en 1988, il est le plus ancien des évènements dédiés au Canada, selon le site web de l'organisme.

« Afin d’aller à la rencontre du public et d’amener le 9e art à s’imposer dans la ville, le FQBD propose aujourd’hui ses activités dans une trentaine de lieux, dont le Salon international du livre de Québec, le Musée de la civilisation de Québec, le Musée national des beaux-arts du Québec, le Domaine de Maizerets. »

Publicité

En plus de ces évènements, Québec BD a laissé sa trace dans la trame hyperlocale. Après la première palissade du côté de la rue Saint-Joseph, il a orchestré une seconde œuvre sur les murs du chantier de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Le photographe Guillaume D. Cyr a collaboré avec danseurs et poète pour la réaliser.

Toujours en art public, les Chroniques de Montcalm avaient occupé l'avenue Cartier en 2018. Dans une autre dimension, celle de la réalité virtuelle, Québec BD a participé à PopUp Limoilou, qui nous plonge dans l’histoire du quartier.

Sa BDthèque mobile visite régulièrement nos parcs, marchés publics et parvis d'églises. Depuis 2015, cette unité mobile de Québec BD propage le goût de lire et créer des bandes dessinées.

Lire aussi :

Un film dont les jeunes sont les héros