<em>L’envers</em> : ce qui se cache derrière la façade | 17 mars 2022 | Article par Anny Bussières

Crédit photo: David Mendoza Hélaine

L’envers : ce qui se cache derrière la façade

Écrite et mise en scène par Blanche Gionet-Lavigne, la pièce L’envers est présentée chez Premier Acte jusqu’au 2 avril 2022. Les comédiens Laura Amar, Silviu Vincent Legault, Vincent Massé-Gagné, Nadia Girard Eddahia, Jocelyn Paré et Maxime Perron y campent des personnages en situation de crise.

Dès l’arrivée dans la salle, on sent la fébrilité qui anime l’équipe de la Trattoria Gattuso. Le gérant et la serveuse sont à monter les tables et à vérifier les réservations, tandis que le cuisinier et le plongeur terminent la préparation des sauces et des paniers de pain. En pleine pénurie de main-d’œuvre, chaque membre du personnel a de multiples tâches à accomplir avant l’ouverture des portes pour le premier service. Et lorsque ces portes s’ouvrent enfin, le chaos s’installe.

La pièce L’envers nous entraîne alors de façon judicieuse dans l’enfer d’un restaurant achalandé, quand tout décide de partir en vrille : serveuse inexpérimentée, cheffe qui ne se présente pas, blessures et accidents, manque de nourriture, chantier de construction à quelques mètres de l’établissement et visite de petites bêtes indésirables. La Trattoria Gattuso vit ses pires heures et on doute fort de sa capacité de survie.

Par le biais de l’humour, de touches dramatiques et de commentaires sociaux très actuels, l’œuvre explore les réalités de cette activité commerciale et les impacts sur le personnel. Blanche Gionet-Lavigne s’est d’ailleurs fortement inspirée des souvenirs et des anecdotes de connaissances ayant vécu l’effervescence de l’industrie des services pour écrire une pièce qui sonne vrai, malgré les nombreux clichés et lieux communs.

L’utilisation maximale, et efficace, de la petite scène de Premier Acte ajoute au charme de la pièce. L’œil embrasse en même temps le calme de la salle à manger et l’action de la cuisine, les personnages passant de l’un à l’autre rapidement. Le souci du détail et la volonté d’être authentique se démarquent, comme le désarroi qu’affichent les membres du personnel tout au long de cette lente implosion, particulièrement le gérant qui, dans la tourmente, n’a rien vu venir du drame.

Le texte n’est certes pas parfait, on peut lui reprocher certaines longueurs, un manque de rythme et quelques culs-de-sac narratifs, mais il dépeint bien les enjeux du monde de la restauration, tout en ratissant large (un peu trop ?) sur d’autres thématiques sociales contemporaines. Les comédiens – Laura AmarSilviu Vincent LegaultVincent Massé-GagnéNadia Girard EddahiaJocelyn Paré et Maxime Perron – sont visiblement très à l’aise sur scène, et les mouvements bien dirigés ajoutent au caractère réaliste de l’expérience.

La pièce L’envers est à découvrir, pour voir une autre facette de cette activité commerciale, dans l’humour et la légèreté.

Publicité

Mise à jour : 23 mars 2022

Le signalement d'un cas de COVID 19 dans l’équipe du spectacle L’Envers force l'annulation des représentations des 23, 24, 25 et 26 mars. Les billets achetés sur lepointdevente.com seront remboursés directement par la plateforme, indique le communiqué diffusé mercredi par Premier Acte. Les personnes qui se sont procuré les billets autrement devront communiquer avec le théâtre au info@premieracte.ca

Les représentations de reprise auront lieu le samedi 2 avril à 20 h, les 5, 6 et 7 avril également à 20 h, et le 9 avril à 14 h.

Lire aussi :

Les Énergies latentes. Paul-Émile Borduas au présent : « très fort, le coup de cœur »

En savoir plus sur...