Montcalm dans les années 1960 : avenue Cartier | 22 mai 2022 | Article par Jean Cazes

Une vue sur le nord de l'avenue Cartier en 1966.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Montcalm dans les années 1960 : avenue Cartier

La série Montcalm dans les années 1960 évoque le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Aujourd'hui, nous revisitons un autre segment de l'avenue Cartier.

Provenant des Archives de la Ville de Québec, la photo d’époque en tête d'article date du 1er avril 1966. Elle est tirée d'un négatif représentant l'avenue Cartier vue depuis le chemin Sainte-Foy. On y voit plusieurs voitures stationnées, des passants, un épicier et O. Trépanier Boucher.

Dans la galerie au bas de l’article, cette scène, au voisinage de l'intersection de la rue Crémazie, en direction sud-est, a été revisitée le 13 avril 2022.

Évolution commerciale de cette intersection

Une précédente capsule historique de la série mettait en vedette une autres scène immortalisée le même jour.

Rue Crémazie Ouest
La rue Crémazie, près de l'avenue Cartier. Vue en direction nord-est. 1er avril 1966.
Crédit photo: Intersection rue Père-Marquette

Pour revenir à la photo en tête d'article, l'Annuaire Marcotte de 1966 recense les commerces qu'on y devine au premier plan. Sur la gauche, l'épicerie est identifiée au nom de René Côté. Aujourd'hui, c'est la Boîte à lunch Ékidon qui se trouve à l'adresse du 951 avenue Cartier. Sur la droite, en face, le local du boucher O. Trépanier est maintenant occupé par la boutique horticole Hoya, au 950 avenue Cartier.

Cette perspective d'époque souligne également la grande enseigne du supermarché de la défunte bannière Dominion. Rappelon que l'année 1977 a marqué l'arrivée de l'épicerie Métro dans Montcalm au 977 avenue Cartier.

Publicité

Enfin, sur la scène revisitée, 34 abat-jour géants égaient jour et nuit depuis janvier 2015 l'ambiance de la rue commerciale. Ces luminaires ont été renouvelés au fil du temps par l'intégartion d'oeuvres de plusieurs artistes. Le travail de la cinéaste et bédéiste Diane Obomsawin les anime depuis novembre dernier.

Archives de la Ville de Québec

Comme la photo en tête d'article, beaucoup d'images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Vous avez des souvenirs à nous raconter sur les commerces illustrés sur ces photos d'époque? N'hésitez pas à le faire sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/monmontcalm.

Lire la capsule précédente de la série :

Montcalm dans les années 1960 : l'école secondaire Joseph-François-Perrault