Saint-Sacrement dans les années 1950 : l'épicerie Gauvin Frère | 4 décembre 2022 | Article par Jean Cazes

L'épicerie Gauvin Frère, qui opérait sur le chemin Sainte-Foy, non loin de l'avenue Holland en 1951.

Saint-Sacrement dans les années 1950 : l'épicerie Gauvin Frère

La série Saint-Sacrement dans les années 1950 revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources. Retour aujourd'hui dans le pôle commercial du chemin Sainte-Foy, à l'épicerie Gauvin Frère.

Datée du 13 novembre 1951, la photo d’époque provient du site des Archives de la Ville de Québec. Prise en direction sud, elle illustre l'épicerie Gauvin Frère située au 867, chemin Sainte-Foy [maintenant le 1345] entre les avenues Holland et Marguerite-Bourgeoys.

Au bas de l’article, la scène réactualisée dans la galerie d'images, une vue en direction sud, date du 2 novembre 2022. Le resto Pizza Pizza opère aujourd'hui à l'adresse de l'épicerie Gauvin Frère. D'après les archives municipales, cette épicerie-boucherie avait toujours pignon sur rue, au même endroit, dans les années 1960. En 1976, selon la dernière édition de l'Annuaire Marcotte, le teinturier Deltanet occupait cet emplacement.

Le chemin Sainte-Foy : cœur commercial de Saint-Sacrement

« À cette époque, les résidents du quartier étaient desservis par la pharmacie Lachance. On y trouvait également la boucherie Bégin, la lingerie Leduc, la mercerie Boivin, un restaurant ''bière vin'', la pâtisserie Au friand et possiblement un greasy spoon servant des ''quick lunch/repas léger''. », souligne le géographe Rémi Guertin.
Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

La photo ci-haut, immortalisée à la même date, a fait l'objet l'an dernier d'une autre capsule historique.

La description réfère à une publication du blogue Saint-Sacrement illustré, fondé par le conseil de quartier. Le géographe Rémi Guertin y évoque l'évolution commerciale du chemin Sainte-Foy entre les avenues Holland, à l'est, et Marguerite-Bourgeoys, à l'ouest.

« Le pôle commercial de Saint-Sacrement aurait toujours comporté un mélange de commerces, de restaurants et de services », rappelle l'auteur.

Publicité

Un élan qu'il note en particulier au début des années 1950, mentionnant les principaux commerces qu'on y retrouvait.

Archives de la Ville de Québec

Beaucoup d’images archivées, à l'exemple de celle en vedette, sont disponibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais, en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Vous avez des informations ou des souvenirs à nous transmettre sur les différents commerces qui se sont succédés sur ce segment du chemin Sainte-Foy? N’hésitez pas à nous les partager sur notre page Facebook!

Lire aussi :

Montcalm dans les années 1950 : une station-service Esso

Québec, d’hier à aujourd’hui : patrimoine illimité