Tramway près de Saint-Charles-Garnier : 3 scénarios, dont 1 bonifié | 7 avril 2022 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Ville de Québec

Tramway près de Saint-Charles-Garnier : 3 scénarios, dont 1 bonifié

Près de 600 personnes se sont inscrites à la séance d’information, mardi, sur l’insertion du tramway sur René-Lévesque Ouest, à la hauteur du Collège Saint-Charles-Garnier. À 20 h, plus de 400 personnes étaient en ligne, et près de 250 questions ont été posées.

Trois scénarios sont envisagés, mais chacun d’eux comprend des inconvénients. Ainsi, le scénario 1 est de conserver l’insertion actuelle (avec comme variante une possibilité de voies partagées). La structure de chaussée, aménagée pour les voies partagées, viendrait impacter de façon significative le système racinaire des arbres.

Le scénario 2 consiste dans le retrait de la station. L’accès au transport en commun est ainsi réduit et les impacts sur les arbres aux abords de René-Lévesque Ouest sont modérés. Le scénario 3, quant à lui, comprendrait le retrait des voies de circulation. On comprendra que l’impact principal se traduit ici par une réduction de la performance du réseau routier.

Quant au réseau cyclable, il n’est pas prévu d’avoir une piste cyclable sur René-Lévesque. La ville de Québec prévoit bonifier le tronçon Père-Marquette. Si un cycliste veut se rendre jusqu’au Cégep Garneau, par exemple, la piste cyclable sur la rue Painchaud serait le tronçon à privilégier, indique-t-on.

Un arbre abattu, 20 arbres plantés

« On ne va rien décider ce soir. Le trajet ne changera pas. Mais on a une grande préoccupation pour les arbres. On veut choisir le meilleur scénario possible pour diminuer l’impact sur les arbres », a affirmé le maire de Québec, Bruno Marchand, qui s’est joint en fin de soirée à la séance d’information en ligne.

De manière globale, des arbres matures seront inévitablement coupés le long du parcours du tramway. Mais pour un arbre abattu, la Ville de Québec prévoit la plantation de 20 arbres, afin de bonifier la canopes. Près de 30 000 arbres devraient donc être plantés le long du parcours du tramway, sur des propriétés publiques et privées. La Ville compte veiller aux travaux de foresterie et effectuer un suivi auprès du partenaire privé responsable de la réalisation du tramway.

Publicité

Chaque scénario d’insertion du tramway dans le secteur Saint-Charles-Garnier sera présenté et discuté les 20 et 21 avril. De la documentation sera fournie à partir du 14 avril.

On retrouve toutes les informations sur les scénarios pour ce secteur dans la fiche détaillé sur le site de la Ville de Québec ainsi que dans la section consacrée aux activités de participation publique.

Lire aussi :

Insertion du tramway sur René-Lévesque : « une opportunité à saisir », selon des parents d'élèves

Insertion du tramway dans le secteur Cartier : beaucoup de réponses, encore plus de questions

Creuser la proposition d'une rue partagée sur René-Lévesque entre de Bourlamaque Salaberry