Angle mort : Comédie noire haute en couleur

Dans Angle mort, la Franco-ontarienne Stéphanie Morin-Robert raconte les épisodes de son enfance qui l’ont menée à considérer son handicap comme un superpouvoir, plutôt que comme une source de gêne.

<em>Angle mort</em> : Comédie noire haute en couleur | 2 juin 2023 | Article par Marrie E. Bathory

Crédit photo : Leif Norman

Dans Angle mort, la Franco-ontarienne Stéphanie Morin-Robert raconte les épisodes de son enfance qui l’ont menée à considérer son handicap comme un superpouvoir, plutôt que comme une source de gêne.

Avec l’humour noir foncé des gens qui ont connu leur lot d’histoires moins roses, Stéphanie raconte son arrivée à l’École catholique St-Jude de Porcupine à l’âge de 8 ans, ses aventures au camp d’été – dont sa rencontre transformatrice avec le beau Andrew – et son amour pour Simba, le chat offert par la fondation Make-A-Wish.

En filigrane, il y a un cancer (celui qui lui a coûté un œil), des visites à l’hôpital, et des relations familiales qu’on devine violentes.

Cœurs sensibles s’abstenir – ou pas

Angle mort tient davantage du spectacle d’humour que de la pièce de théâtre. Le public, invité à participer, réagit d’ailleurs en conséquence : rires, applaudissements et exclamations sont de la partie.

Le monologue rythmé de Stéphanie Morin-Robert est ponctué de numéros de danse, de projections vidéo et de marionnettes – entre autres. Le travail de Jaymez, qui a adapté la conception vidéo et éclairage de l’artiste pour sa première à Québec, donne encore plus de relief à celui de l’auteure et metteuse en scène.

La prothèse elle-même est un accessoire qui intervient beaucoup, tant dans le récit que sur scène. Disons qu’il faut avoir le cœur solide.

En nous offrant son histoire, la mère de deux jeunes enfants veut montrer l’exemple. Inspirer. Eh bien, c’est mission accomplie.

En français s’il vous plaît

Créé en 2014, le spectacle Blindside a été présenté un peu partout au Canada ainsi qu’aux États-Unis et en Europe. Cette version française (une traduction de Faustine Lasnier adaptée par l’auteure) a d’abord été jouée au Théâtre Cercle Molière de Winnipeg. Le Théâtre Périscope en accueille la première québécoise.

Angle mort est à nouveau présenté ce vendredi 2 juin au Périscope dans le cadre du Carrefour international de théâtre.

Publicité

Voir aussi :

Phèdre! ou la passion du théâtre

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir