Les chansons québécoises avec des accents métissés

Pour la première fois, le Grand Théâtre de Québec accueille la Veillée Tout l'monde chez nous le mardi 5 décembre. Le spectacle revisite les grands classiques des chansons québécoises francophones avec dix artistes. L'organisme Vision Diversité souhaite mettre en avant les influences métissées dans la musique.

Les chansons québécoises avec des accents métissés | 27 novembre 2023 | Article par Anne Charlotte Gillain

Crédit photo: Peter Graham

Pour la première fois, le Grand Théâtre de Québec accueille la Veillée Tout l’monde chez nous le mardi 5 décembre. Le spectacle revisite les grands classiques des chansons québécoises francophones avec dix artistes. L’organisme Vision Diversité souhaite mettre en avant les influences métissées dans la musique.

Quelques mois après sa présentation au Théâtre Outremont, à Montréal, la salle Octave-Crémazie, du Grand Théâtre de Québec, accueillera le spectacle.

« Notre objectif est de retrouver partout les musiques métissées dans les programmations, les salles de spectacles ou les festivals », souligne Pamela Kamar, co-fondatrice de Vision Diversité et directrice artistique de Tout l’monde chez nous.

Situé à Montréal, cet organisme existe depuis 17 ans.

« J’ai co-créé Vision Diversité avec ma maman. On voulait retrouver le pouls de la société québécoise avec ces influences-là dans la musique », explique-t-elle.

Avec cette création, le spectacle tient à rappeler l’usage du français dans les musiques du monde.

« Oui, les musiques métissées se font en d’autres langues, mais aussi en français. Les artistes sont capables d’avoir leur regard sur la société québécoise et sur sa culture », estime-t-elle.

Pour la directrice artistique, il est possible ici de réinterpréter certaines pièces du répertoire québécois, mais avec leurs influences.

Les chansons québécoises à l’honneur et des originales

La Veillée reprend en majorité des classiques des grandes chansons québécoises, mais pas uniquement.

Publicité

« Les auteurs-compositeurs-interprètes ont réalisé des compositions originales », ajoute Mme Kamar.

La Veillée Tout l’monde chez nous revisite  sur scène les grands classiques des chansons québécoises.
Crédit photo: Peter Graham

Le répertoire musical s’annonce assez varié.

« On peut autant aller dans le monde de Luc Plamondon, popularisé avec Starmania qu’avec une pièce de Klô Pelgag ou Les étoiles filantes, des Cowboys Fringants », révèle-t-elle.

Le nom Tout l’monde chez nous de la représentation est également équivoque.

« Tout l’monde chez nous, c’est dit de façon québécoise. Quand on invite tout le monde à la maison, on dit “chez nous” », précise-t-elle.

De son point de vue, le “chez nous” devient comme un endroit rassembleur.

« Le but est qu’on se sente tous chez nous au Québec. C’est une terre où tout le monde a choisi d’y vivre », affirme-t-elle.

« Certains y sont nés, d’autres sont immigrants de plusieurs générations, certains sont Québécois de parents québécois, mais ils ont choisi. »

La tournée se poursuit dans d’autres grandes villes de la province.

La représentation a lieu le 5 décembre au Grand Théâtre. Des billets sont encore disponibles.  

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Une programmation toute familiale au Grand Théâtre

Le Grand Théâtre de Québec annonce une série de spectacles s’adressant aux familles. [...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.