Premier bilan du lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy

Jeudi soir, l'équipe de Vélocité a présenté le premier bilan du lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy des derniers mois. Les citoyens ont partagé leur opinion et les ajustements éventuels à faire. Vendredi matin, c'était au tour des commerçants de donner leur avis.

Premier bilan du lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy | 1 décembre 2023 | Article par Anne Charlotte Gillain

Le lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy, ici à l’angle des avenues Holland et Saint-Sacrement, continue de faire réagir.

Crédit photo: Capture d'écran Ville de Québec

Jeudi soir, l’équipe de Vélocité a présenté le premier bilan du lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy des derniers mois. Les citoyens ont partagé leur opinion et les ajustements éventuels à faire. Vendredi matin, c’était au tour des commerçants de donner leur avis.

Près de 80 personnes participaient jeudi soir à la rencontre citoyenne au Centre des loisirs Saint-Sacrement. En ligne, le nombre de personnes était similaire.

« La présence de nombreux citoyens reflète l’intérêt pour le lien cyclable. On est conscient que ce projet suscite beaucoup de réactions », affirme Catherine Vallières-Roland, conseillère municipale du district Montcalm-Saint-Sacrement.

Vendredi matin, une vingtaine de commerçants et institutions ont également suivi la séance en ligne.

Pour ce premier bilan, Vélocité a comparé les données récoltées de 2016 et de 2023, et à différents moments de la journée. L’équipe technique a tenu aussi à rappeler qu’il s’agit d’une photo de la situation.

Les principaux résultats

En termes de fréquentation, une hausse s’observe, tant au niveau du nombre de déplacements des piétons que des cyclistes dans le secteur.

« Le chemin Sainte-Foy fait partie du top 3 des axes les plus achalandés de la Ville », affirme Karine Chalifoux, architecte-paysagiste pour Vélocité.

Selon les chiffres de Vélocité, 507 piétons ont été répertoriés en 2023 contre 358 en 2016.

« Au niveau du débit piéton, on remarque en moyenne une augmentation de 42% », indique Madame Chalifoux.

Publicité

La hausse reste aussi significative pour le nombre de cyclistes.

En 2016, Vélocité comptabilise 632 déplacements cyclistes par jour. Tandis qu’en 2023, la moyenne s’élève à 1 500 cyclistes pour une journée.

Dans un communiqué publié vendredi matin, la Ville de Québec affirme que ce nouvel aménagement est au cœur d’une popularité grandissante pour le cyclisme à Québec.

«Ces chiffres confirment le fort potentiel de l’axe du chemin Sainte-Foy identifié comme futur corridor Vélo cité pour relier le Vieux-Québec à l’Université Laval au cours des prochaines années», affirme le maire Bruno Marchand.

Autres constats

Vélocité constate une réduction de la vitesse des voitures, en particulier dans le secteur de l’école internationale de Saint-Sacrement. La vitesse moyenne est passée de 53 km/h à 45 km/h.

Des changements s’observent concernant la circulation.

« Le Boulevard de l’Entente connait une baisse du débit automobile. En moyenne, on est passé de 7 000 à environ 5 000 voitures par jour », précise Mme Chalifoux.

« Tandis que sur la rue Marie-Rollet, on a démontré une légère augmentation de voitures. Donc, on reste vigilant à cet endroit-là. »

Selon ses propos, la situation est restée similaire pour la rue Ernest-Gagnon.

D’après Vélocité, le débit automobile sera étudié dans d’autres rues avoisinantes.

Un compteur permanent sera d’ailleurs bientôt installé sur le lien cyclable du chemin Sainte-Foy.

« Doté d’une intelligence artificielle, ce compteur permet de savoir s’il s’agit d’un piéton, d’un cycliste ou d”un automobiliste. Aucune donnée n’est conservée, mais ce dernier va faire des décomptes journaliers », explique-t-elle.  

Plusieurs aspects du projet ont suscité des réactions.

« Il y a une confusion au niveau des feux cyclistes. Certains ne le respectent pas », relève un citoyen.

« Oui, le respect des feux cyclistes est encore imparfait. Faire de la sensibilisation est nécessaire », reconnait David O’Brien, directeur de projet mobilité.

Enfin, le lien cyclable a allongé le temps de trajet des bus du RTC.

Des avis mitigés

Dans l’assemblée, certains citoyens apprécient ce nouvel aménagement urbain.

« J’habite directement face au chemin Sainte-Foy. On entend beaucoup moins le bruit, notamment des excès de vitesse. La qualité de vie est meilleure aussi », constate un habitant.

« On respire mieux sur la piste cyclable. On s’y sent moins en danger », estime-t-il.

D’autres résidents expriment plusieurs préoccupations, notamment pour les personnes à mobilité réduite ou plus âgées.

« Nous sommes une famille qui vit avec de multiples handicaps. Depuis l’installation de la piste cyclable, c’est devenu un enfer pour nous de traverser le chemin Sainte-Foy à de nombreuses intersections », témoigne une résidente du quartier.

« Malgré la présence de signaux sonores, on s’est fait fauché par des cyclistes plusieurs fois. J’aimerais voir des mesures d’atténuation pour assurer la circulation et la traversée de cet axe-là pour les personnes à mobilité réduite. »

Près de 80 personnes ont assisté jeudi soir à la rencontre-bilan sur le lien cyclable du chemin Sainte-Foy, au Centre des loisirs Saint-Sacrement.
Crédit photo: Anne Charlotte Gillain

La citoyenne a rappelé l’idée de plateformes d’autobus comme solution.

«  Avant d’être mis en place, le projet de plateformes doit être travaillé avec la Table en accessibilité universelle. L’objectif est de garder l’accès aux arrêts et non l’inverse », explique Véronique Samson, conseillère en planification du transport, en réaction à la suggestion.

« Les autobus de la STAC et les taxis qui transportent des personnes à mobilité réduite, ont en tout temps le droit de se stationner dans la bande cyclable », ajoute-t-elle.

Du côté des commerçants, le lien cyclable semble peu apprécié. Plusieurs inquiétudes ressortent.

« J’aimerais que cette piste cyclable soit fermée avant que des commerces ne ferment. Il est certain que plusieurs d’entre eux ne survivront pas à la première année de la piste cyclable », signale une résidente du quartier et femme d’affaires. 

« On ne va pas revenir en arrière. Ce projet est transitoire et souhaité. Cette piste cyclable va être bonifiée et sécurisée », indique Pierre-Luc Lachance, vice-président du comité exécutif et responsable de la mobilité et de la sécurité routière.

« Oui, c’est une photo prise dans le temps, mais ça nous permet de continuer à poursuivre les travaux pour bien mesurer les choses. Pour nous, les données sont importantes et pertinentes », insiste-t-il.

La question de l’attractivité des commerces a également été abordée.

« Comment attirer les cyclistes qui passent devant nos commerces ? », s’interroge une commerçante en s’adressant à l’élu.

« On a encore du travail à faire pour inciter nos cyclistes à aller utiliser les commerces qu’ils côtoient via le lien cyclable », mentionne M. Lachance.

« On veut travailler avec le regroupement de gens d’affaires du milieu pour mieux diffuser l’information. À la Ville, des programmes existent via le Plan commerce », avance-t-il.

D’après Vélocité, des analyses sont toujours en cours afin de bonifier le projet au printemps 2024.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Lien cyclable chemin Sainte-Foy : en attendant le bilan

Le nouveau lien cyclable du chemin Sainte-Foy a encore alimenté les discussions, lors de l[...]

Lire sur Monmontcalm

Opinions partagées sur le lien cyclable du Chemin Sainte-Foy

Le conseil de quartier de Saint-Sacrement s’est réuni mardi soir. Le projet du nouveau l[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.