Quinze personnalités noires immortalisées sur une murale

Une murale rendra hommage à 15 personnalités noires et afro-descendantes ayant marqué l'histoire locale. Elle prendra place sur un mur du Centre communautaire Lucien-Borne. La Ville de Québec a dévoilé jeudi matin l'identité des 15 personnalités et des artistes qui signeront l'oeuvre.

Quinze personnalités noires immortalisées sur une murale | 2 février 2023 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Ville de Québec - site web

Une murale rendra hommage à 15 personnalités noires et afro-descendantes ayant marqué l’histoire locale. Elle prendra place sur un mur du Centre communautaire Lucien-Borne. La Ville de Québec a dévoilé jeudi matin l’identité des 15 personnalités et des artistes qui signeront l’oeuvre.

L’annonce municipale coïncide avec le début du Mois de l’histoire des Noirs. Deux artistes visuel.le.s de Québec travaillent déjà à la conception de la murale. Il s’agit de Annie Lalande et Jean-Marc Ouattara, qui avait signé une fresque sur rue dans Saint-Roch en 2021. Le concept final sera dévoilé au printemps. La réalisation de l’oeuvre s’achèvera avant l’été.

Une murale de mémoire

D’Olivier Le Jeune (vers 1620-1654), premier Africain maintenu en esclavage et premier résident noir au pays, à l’auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet (1984-2022), les 15 personnalités ont marqué différentes époques. La murale les inscrira dans la mémoire et la trame locales, explique David Weiser, membre du comité exécutif responsable du vivre-ensemble à la Ville de Québec dans le communiqué de l’annonce.

« La contribution des Noirs et des Afro-descendants au développement et au rayonnement de notre ville est peu connue et peu représentée dans la trame urbaine. […] Il est important de pouvoir réaliser un projet qui met en valeur cette contribution et qui puisse servir de lieu de mémoire de l’influence que ces personnes ont eu sur la ville que nous connaissons aujourd’hui. »

Des activités d’animation publique sont prévues lorsque la murale sera prête.

La murale fera 36 mètres de largeur sur 12 mètres de hauteur. On pourra la voir depuis la côte De Salaberry. Le budget pour sa réalisation, de 65 000 $ incluant les taxes, provient de l’Entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Québec et le gouvernement du Québec.

« Ce projet de murale est le fruit d’une démarche intime avec la communauté pour mettre en valeur l’apport significatif de ces personnes qui, chacune à leur manière, ont contribué à l’avancement de notre société. […] Je suis convaincu que cette œuvre d’envergure suscitera beaucoup d’intérêt et de fierté, notamment auprès des jeunes », exprime dans le communiqué le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe.

Des personnalités de tous horizons

Outre Olivier Le Jeune et Karim Ouellet, on verra treize autres personnalités sur la murale. Trois ont vécu l’esclavage. Joseph (vers 1760-1790) détiendrait un record de tentatives pour retrouver sa liberté. Charlotte (vers 1768-1823) a pu recouvrer la sienne. Mathieu Léveillé (1709-1743) a dû devenir bourreau pour éviter l’exécution.

Le Dr William Wright (1827-1908) a été le premier Afro-Canadien à obtenir un diplôme d’une école de médecine en Amérique du Nord britannique. Quant à Charles Anderson Prime (vers 1831-1875), il a enseigné la gymnastique et opéré un gymnase dans Saint-Jean-Baptiste puis Saint-Roch. John Williams (1834-1913), un entrepreneur qui gérait un salon de barbier, était également inventeur. Mary Ann Guilmartin (vers 1858-1917), épouse du député libéral de Bellechasse Onésiphore Ernest Talbot, a échappé à la violence conjugale en obtenant le divorce.

Publicité

Parmi les personnalités disparues ces dernières décennies, on retrouve le hockeyeur Herbert « Herb » Carnegie (1919-2012), qui a joué avec Jean Béliveau chez les As de Québec. Roberto Wilson (1928-1995) était auteur et comédien et Fritz Pereira (1935-1987), chanteur et musicien. La peintre et sculptrice Ena Auguste (1939-2010) a participé plusieurs fois au Symposium de Baie-Saint-Paul. Le professeur en sociologie et auteur Daniel Gay (1933-2017) et l’auteur et poète Alix Renaud (1945-2021) complètent la liste.

Une page du site de la Ville de Québec présente les 15 personnalités. On y trouve aussi un quiz pour tester ses connaissances à leur sujet.

Ali N’diaye alias Webster faisait partie du comité de sélection. Celui-ci comptait également Robinson Ngametche, directeur de Découvrir ma cité et assistant de recherche à l’Institut du patrimoine culturel. Les trois autres membres travaillent à la Ville de Québec : Iréna Florence Harris, experte-conseil, Diversité, équité et inclusion; Frédéric Smith, conseiller à la commémoration et historien; Isabel Gagnon, conseillère en art public et en culture. Ils ont procédé à la sélection « après consultation des communautés noires et afro-descendantes ».

Lire aussi :

L’histoire des communautés noires soulignée dans une exposition au Grand Marché

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.