Retour sur 2023 dans Montcalm et Saint-Sacrement

Les derniers jours d'une année représentent souvent le moment idéal pour faire le bilan des événements des 12 derniers mois. Voici donc un résumé, loin d'être exhaustif, de ce qui s'est passé dans Montcalm et Saint-Sacrement en 2023.

Retour sur 2023 dans Montcalm et Saint-Sacrement | 27 décembre 2023 | Article par Simon Bélanger

L’avenue Cartier, le 21 décembre 2023.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monmontcalm

Les derniers jours d’une année représentent souvent le moment idéal pour faire le bilan des événements des 12 derniers mois. Voici donc un résumé, loin d’être exhaustif, de ce qui s’est passé dans Montcalm et Saint-Sacrement en 2023.

L’équipe de Monmontcalm a travaillé fort toute l’année pour couvrir l’actualité hyperlocale touchant les quartiers de Montcalm et Saint-Sacrement. Dans les prochaines lignes, nous reviendrons sur quelques dossiers marquants de 2023.

Évidemment, ce genre d’exercice est toujours, par définition, bien incomplet. Nous espérons quand même que celui-ci vous sera utile. Les prochaines lignes contiendront plusieurs hyperliens, sur lesquels vous pourrez cliquer pour accéder à un article de Monmontcalm ou Monquartier qui traitait du sujet abordé.

En bonus, à la fin du texte, vous pourrez consulter la liste des 15 articles les plus consultés sur Monmontcalm en 2023.

Nous vous rappelons aussi qu’en décembre, nous avons rencontré des élu.e.s de Montcalm et Saint-Sacrement, pour faire le bilan de l’année. Catherine Vallières-Roland et Mélissa Coulombe-Leduc, conseillères municipales de Montcalm-Saint-Sacrement et Cap-aux-Diamants, Étienne Grandmont, député de Québec solidaire dans Taschereau, et Jean-Yves Duclos, député libéral de Québec et ministre fédéral des Services publics et de l’Approvisionnement, ont accepté de se prêter à l’exercice.

Tramway

Il serait hasardeux de commencer ce bilan 2023 sans parler de l’éléphant dans la pièce : la mise en suspens du projet de tramway de Québec. Le gouvernement du Québec a en effet décidé de remettre entre les mains de la Caisse de dépôt et de placement du Québec le mandat d’évaluer le meilleur projet de transport structurant pour Québec.

Le tramway avait connu quelques soubresauts dans les jours qui ont précédé cette décision. En plus de tergiversations du maire Bruno Marchand sur les chiffres d’un sondage d’appui (40% vs 36%), celui-ci révélait qu‘aucun consortium n’avait décidé de soumissionner. Il proposait ensuite que la Ville devienne maître d’œuvre du projet, désormais évalué à plus de 8 G$. Le gouvernement du Québec en a décidé autrement, en dépit de l’appui de plusieurs conseils de quartier. Celui de Saint-Sacrement avait cependant affiché un certain «optimisme» face à ce qui pourrait ressortir de l’exercice, au lendemain de l’annonce.

En cours d’année, le tramway avait été au cœur de différentes discussions lors d’assemblées des conseils de quartier. Dans Saint-Sacrement, par exemple, on plaidait pour l’implantation d’une station sur l’avenue Marguerite-Bourgeoys. En début d’année, on discutait également de l’implantation du tramway dans le secteur du Collège Saint-Charles-Garnier.

Il faudra maintenant attendre quelques mois pour connaître l’avenir du projet.

Publicité

Mobilité active (ou le fameux lien cyclable)

Le sujet de la mobilité active a été particulièrement présent dans la dernière année, surtout dans Saint-Sacrement, en raison de l’arrivée de ce nouveau lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy. Celui-ci, qui relie actuellement les avenues de Vimy et des Érables, a transformé considérablement le chemin Sainte-Foy, en réduisant le nombre de voies de circulation automobile, en retirant des cases de stationnement et en interdisant plusieurs virages à gauche.

Le chemin Sainte-Foy, le 21 décembre 2023.
Crédit photo: Simon Bélanger - Monmontcalm

Plusieurs commerçants ont quand même révélé leurs réserves face à ce projet, notamment lors d’assemblées du conseil de quartier de Saint-Sacrement ou lors du bilan. Le conseil d’administration du conseil de quartier a aussi déposé deux résolutions, pour demander des changements à la Ville. Des utilisateurs se sont toutefois portés à la défense de ce nouvel aménagement.

Lors de l’entrevue-bilan, la conseillère municipale Mélissa Coulombe-Leduc nous apprenait que l’année 2024 devrait voir la poursuite de ce lien cyclable entre les avenues des Érables et Salaberry, dans Montcalm. De plus, des aménagements en mobilité active font actuellement l’objet de consultations, notamment dans les secteurs de la côte de la Pente-Douce (Montcalm-Saint-Sacrement-Saint-Sauveur) et des rues Dumont et de Candiac (Montcalm). Ce dernier secteur inclut aussi une portion pour laquelle le conseil de quartier de Montcalm aimerait bien voir se développer un lien cyclable.

En plus de ce dossier, le service de vélos à assistance électrique àVélo a continué de se déployer en 2023, pour sa troisième année d’opérations. Des stations ont d’ailleurs été ajoutées dans Montcalm et Saint-Sacrement. Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) promet 115 stations en 2024.

Cartier, rue piétonne ou pas?

Dans Montcalm, la piétonnisation de l’avenue Cartier a continué de susciter les passions en 2023. En début d’année, le conseil de quartier de Montcalm avait mené un sondage maison, qui avait mesuré un fort appui citoyen à la piétonnisation de l’avenue Cartier pendant la période estivale. Le son de cloche n’était pas le même chez les commerçants, dont certains ont été sondés de nouveau après l’été.

En 2023, l’avenue Cartier était piétonne à tous les dimanches de l’été. Dans un référendum conduit récemment, une majorité de commerçants sondés ont rejeté le retour de la rue piétonne en 2024. La conseillère municipale, Mélissa Coulombe-Leduc, a cependant exprimé des réserves quant à la méthodologie utilisée pour la plus récente consultation. Une décision devra être prise en 2024.

Notons qu’au cours de la dernière année, Monmontcalm s’est même retrouvé au centre des tirs, après avoir publié, dans le Carrefour des lecteurs, une lettre ouverte provenant d’une citoyenne qui exprimait son appui envers la piétonnisation. En réponse, nous avons reçu par courriel des menaces de boycott, car cette publication aurait signifié l’appui du média envers le projet. Notre directrice de rédaction, Suzie Genest, qui était toujours en poste, avait dû calmer le jeu dans une chronique, où elle a calmement distingué les articles journalistiques produits par l’équipe de rédaction, des textes publiés dans le Carrefour des lecteurs.

Logement

La pénurie de logements est au coeur des préoccupations de plusieurs personnes. À Québec, la Ville a annoncé un objectif qu’elle annonce comme «ambitieux», soit l’ajout de 80 000 nouveaux logements d’ici 2040. Cette affirmation a cependant été remise en question par divers organismes.

La Ville de Québec a quand même commencé à se prévaloir de son droit de préemption, qui lui permet d’acquérir des immeubles et des terrains, puis de les réserver pour des projets de logement social et abordable.

Dans Saint-Sacrement, la Ville a fait l’acquisition du terrain situé au 1615, chemin Sainte-Foy, où se trouve l’Accueil Marguerite-Bourgeoys. Une coopérative d’habitation s’est déjà montrée intéressée dans ce projet.

En dehors des projets de la ville, dans Montcalm, un projet de 19 logements est aussi attendu au 163, chemin Sainte-Foy.

Finalement, pour connaître les plus récents développements dans les constructions immobilières de Montcalm et Saint-Sacrement, vous pouvez consulter le résumé de notre collaborateur Jean Cazes.

Sécurité routière

La sécurité routière, surtout autour des écoles, a également été au cœur de l’actualité de Montcalm et de Saint-Sacrement en 2023. Il faut dire que les préoccupations citoyennes se sont exprimées.

La Ville de Québec a testé des projets-pilotes de rues-écoles autour d’écoles de Limoilou, Saint-Sauveur et Sainte-Foy. Des parents de l’école Anne-Hébert avaient levé la main pour participer, mais la candidature de l’école de Montcalm n’a pas été retenue.

Dans le dossier de la sécurité routière, des îlots de protection pour piétons ont aussi été ajoutés du côté de la côte Sherbrooke et de l’avenue Salaberry.  Dans Saint-Sacrement, une nouvelle saillie de trottoir sur le boulevard de l’Entente, destinée à protéger davantage les piétons, a malheureusement causé quelques dommages sur des véhicules, alors que la signalisation a semblé faire défaut.

Vie économique

Quelques commerces ont fait leur apparition dans Montcalm en 2023, tandis qu’un autre quittera la basse-ville en 2024 pour monter en haute-ville.

La boutique Les Sablés de l’Osti d’Français a quitté son local du quartier Saint-Jean-Baptiste pour occuper une plus grande superficie, sur le boulevard René-Lévesque. Les sablés sont aussi désormais vendus chez Métro.

Une grosse nouvelle est tombée durant l’automne, soit le déménagement du Griendel, qui quittera son actuel local de Saint-Sauveur. La microbrasserie occupera l’ancien espace du Cochon Dingue, sur le boulevard René-Lévesque.

Sur l’avenue Cartier, la pizzéria Attaboy et le café Notes de goût font aussi partie des nouveautés.

Église du Très-Saint-Sacrement

L’avenir de l’église du Très-Saint-Sacrement continue de s’écrire. Une nouvelle paroisse, celle de Saint-Pierre-Julien-Eymard, a été constituée en 2023. Un conseil de fabrique est actuellement en charge de récolter du financement pour procéder à des réparations d’urgence, mais une enveloppe de 4 M$ a aussi été octroyée par la Ville de Québec, pour les travaux majeurs. Ceux-ci commenceront possiblement en 2024.

Entretemps, des réflexions ont eu lieu sur l’avenir du lieu pendant la dernière année, notamment en compagnie d’architectes.

Parc Karim-Ouellet

En 2023, un changement important est survenu dans la toponymie du quartier Montcalm. Le parc Lucien-Borne a laissé sa place au parc Karim-Ouellet, en l’honneur du chanteur décédé tragiquement en 2021.

Biométhanisation, grèves, majorité à l’hôtel de ville, etc.

Voici, en bref, quelques autres sujets qui ont retenu l’attention en 2023 : arrivée de la biométhanisation et fin de la distribution des sacs mauves, grève de 5 jours au RTC, grève dans le secteur public, majorité du parti de Bruno Marchand à l’hôtel de ville, installation d’une nouvelle série d’abat-jours sur l’avenue Cartier, etc.

Top 15

Comme promis en début d’article, voici un top 15 des articles les plus lus sur Monmontcalm.com en 2023. Notez que cette liste n’inclut pas ceux publiés sur Monquartier.quebec, qui touchent des sujets se trouvant aussi sur nos sites Monlimoilou.comMonsaintroch.com et Monsaintsauveur.com. C’est aussi l’occasion de revenir sur des dossiers qui ont malheureusement dû être écartés dans ce résumé :

1- Le Cartier Rive Gauche : le charme et la distinction en signature (article commandité)

2- Église du Très-Saint-Sacrement : des futurs architectes mettent leur grain de sel

3- Chantiers et logements 2022 : rétrospective dans Montcalm et Saint-Sacrement

4- Le réservoir d’eau, un autre secret des Plaines d’Abraham

5- Le Kozi : l’art du pragmatisme et du réconfort à la même adresse (article commandité)

6- Bientôt un lien cyclable sur le chemin Sainte-Foy

7- Lien cyclable sur Chemin Sainte-Foy : nouvelle signalisation et stationnement interdit

8- Montcalm dans les années 1980 : intersection avenue Cartier et rue Aberdeen

9- Les Sablés de l’Osti d’Français s’en vont à Montcalm pour mieux envahir le Québec

10- Rues-écoles : six écoles ciblées, pas Anne-Hébert

11 – Ici vécut : Edwin Bélanger, au 915, rue Eymard

12 – Des hommes, la nuit à Québec (critique)

13- Des parents demandent l’accès à la cour de l’école Holland

14- Église du Très-Saint-Sacrement : deux scénarios sortent du lot

15- Corcoran s’installe sur l’avenue Saint-Sacrement

Merci d’avoir pris le temps de lire et on se retrouve en 2024! En attendant, vous pourrez consulter les résumés de Monlimoilou (26 décembre), Monsaintroch (28 décembre) et Monsaintsauveur (29 décembre).

Lire aussi :

Bilan 2023 : «vitesse de croisière» pour Catherine Vallières-Roland et Mélissa Coulombe-Leduc

Si l'année 2022 a été celle des apprentissages et des premières, 2023 aura plutôt ét[...]

Lire sur Monmontcalm

Bilan 2023 : un «feu roulant» pour Étienne Grandmont

Le 3 octobre 2022, Étienne Grandmont succédait à Catherine Dorion comme député de Qué[...]

Lire sur Monsaintroch

Retour sur 2023 avec Jean-Yves Duclos

Jean-Yves Duclos, député fédéral de Québec et ministre des Services publics et de l'Ap[...]

Lire sur Monsaintroch

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.