Des restrictions sur l’utilisation de l’eau potable dans plusieurs quartiers

En raison d’un bris sur une importante conduite d’alimentation en eau potable située sur la rue de Chamerolles, dans l’arrondissement Les Rivières, la Ville émet des restrictions d’utilisation de l’eau. À compter du mercredi 26 juin à 7h jusqu’au vendredi 5 juillet, il sera interdit d’utiliser l’eau potable à des fins de nettoyage, d’arrosage et de remplissage des piscines.

Des restrictions sur l’utilisation de l’eau potable dans plusieurs quartiers | 25 juin 2024 | Article par Olivier Alain

Environ 35% de la population de Québec sera touchée par ces restrictions.

Crédit photo: Gratisography - Pexels

En raison d’un bris sur une importante conduite d’alimentation en eau potable située sur la rue de Chamerolles, dans l’arrondissement Les Rivières, la Ville émet des restrictions d’utilisation de l’eau. À compter du mercredi 26 juin à 7h jusqu’au vendredi 5 juillet, il sera interdit d’utiliser l’eau potable à des fins de nettoyage, d’arrosage et de remplissage des piscines.

En plus de ces interdictions, il est recommandé de limiter sa consommation en eau potable et de prévoir une réserve pour les usages alimentaires pour la période de 48h suivant le début des travaux, soit du mercredi 26 juin au jeudi 27 juin. Les travaux pourraient entraîner des épisodes d’eau trouble que les citoyens sont invités à reporter au 311.

Christine Beaulieu, directrice par intérim de la section de la qualité de l’eau et des laboratoires au Service de traitement des eaux, explique qu’il n’est pas recommandé de boire une eau trouble, mais qu’une consommation accidentelle n’entraîne pas de risque pour la santé. En cas d’épisode d’eau trouble, les citoyens sont invités à choisir une source d’eau alternative. L’utilisation d’un pichet filtrant permet de retirer les particules qui pourraient être présentes dans l’eau.

Pour cette même période, on recommande également de limiter l’utilisation d’eau pour la lessive ou encore le lave-vaisselle. L’objectif est de limiter l’accumulation de particules dans les systèmes de plomberie et les réservoirs d’eau chaude.

« On a besoin que les citoyens concernés diminuent leur consommation d’eau pour qu’on puisse garder, jusqu’au 5 juillet, cette qualité d’eau potable, éviter qu’elle soit trouble et faire en sorte que tout le monde puisse passer à travers ces journées-là en étant capable de répondre à ses besoins » a déclaré le maire de Québec Bruno Marchand, en conférence de presse.

Zones touchées

Ces restrictions touchent plusieurs zones réparties un peu partout sur le territoire de la ville de Québec. Tous les quartiers de l’arrondissement Les Rivières, une partie du quartier Des Châtels dans l’arrondissement La Haute-Saint-Charles, le quartier de Sillery dans l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge et la ville de l’Ancienne-Lorette devront se soumettre aux mesures annoncées par l’administration de la Ville.

Dans l’arrondissement La Cité-Limoilou, l’approvisionnement en eau des quartiers Saint-Roch, Saint-Sauveur et de toute la Haute-Ville sera touchée. Les résidents et résidentes devront respecter les interdictions en place le temps des travaux.

 

Carte des douze secteurs touchés.
Crédit photo: Ville de Québec

La Ville précise dans un communiqué les usages permis et interdits de l’eau potable :

Publicité

Activités interdites

  • Le lavage des véhicules, le nettoyage d’un stationnement et de son allée d’accès ainsi que du revêtement extérieur des maisons.
  • L’arrosage des pelouses, tant manuellement qu’au moyen d’un système d’arrosage automatique ou souterrain.
  • Le remplissage des piscines.

Activités permises

  • L’arrosage des potagers et des plantes comestibles à l’aide d’un pistolet d’arrosage à contrôle manuel, entre 20 h et 22 h.
  • Le remplissage partiel d’un bassin de baignade pour la mise en forme et le maintien de la toile, en se limitant à un maximum de 30 centimètres d’eau mesuré dans la partie la moins profonde de ce bassin, ou un ajustement du niveau d’eau d’un bassin de baignade dans le but d’éviter le bris d’un équipement relié à celui-ci.
  • L’arrosage de la pelouse dans les circonstances et aux conditions prévues au règlement (R.A.V.Q. 1401).
  • Toute intervention à des fins de protection, de maintien ou de rétablissement de la paix, de la santé publique ou de la sécurité publique.

Mesures appliquées par la Ville

De son côté, la Ville suspend plusieurs activités consommatrices d’eau potable. Le rinçage du réseau d’aqueduc, le nettoyage des rues et l’arrosage n’auront pas lieu pendant les travaux. La Ville maintient toutefois certaines de ses activités pour des enjeux de salubrité et de protection contre les incendies.

Les intervenants de la Ville semblent confiants du bon déroulement des travaux et du respect des délais fixés. Néanmoins, un suivi sera fait pour tenir la population informée. Patrick Bastien, directeur de l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout, confie « qu’il s’agit d’un événement isolé ». Une réparation ponctuelle pourra régler rapidement le problème.

Plus d’informations sur les secteurs touchés et les restrictions en place se retrouvent sur le site Web de la Ville.

Lire aussi :

Entretenir le réseau cyclable, trop peu prestigieux?

Le réseau cyclable de Québec s'améliore. On ajoute des liens manquants, on crée des [...]

Lire sur Monquartier

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir