Église du Très-Saint-Sacrement: une nouvelle exposition photos

Une exposition photos formée d’images présentant l’intérieur de l’église du Très-Saint-Sacrement a été installée ce matin tout autour du bâtiment. Il s’agit d’une initiative d’Espace Communautaire Saint-Sacrement en partenariat avec la Fabrique de la Paroisse Saint-Pierre-Julien-Eymard.

Église du Très-Saint-Sacrement: une nouvelle exposition photos | 15 mai 2024 | Article par Olivier Alain

Les photos affichées montrent l’intérieur de l’église, fermée au public depuis 2019.

Crédit photo: Olivier Alain

Une exposition photos formée d’images présentant l’intérieur de l’église du Très-Saint-Sacrement a été installée ce matin tout autour du bâtiment. Il s’agit d’une initiative d’Espace Communautaire Saint-Sacrement en partenariat avec la Fabrique de la Paroisse Saint-Pierre-Julien-Eymard.

Pierre Blais, membre du comité de requalification d’Espace Communautaire Saint-Sacrement, a  présenté lors de la dernière assemblée du Conseil de quartier Saint-Sacrement ce projet, qui vise à montrer à la population que des démarches pour la requalification de l’église sont toujours en cours. Les photos qui composent l’exposition ont été prises par Réal Trottier et Sonya Morin.

«On veut montrer aux gens, aux passants, aux autos, aux piétons, qu’il se passe quelque chose, qu’on est en démarche pour faire quelque chose de particulier avec notre église de Saint-Sacrement », explique M. Blais.

L’idée derrière cette exposition est de présenter l’intérieur de l’église aux personnes qui ne l’auraient jamais vu. M. Blais explique qu’à la base, les photos devaient être imprimées sur les panneaux que la municipalité utilise habituellement pour les expositions extérieures. Au fil des discussions, il a plutôt été convenu d’imprimer les photos sur des bannières. Cela permet d’habiller et de camoufler temporairement les clôtures en place autour du bâtiment.

Une partie des bannières donne sur l’avenue Saint-Sacrement.
Crédit photo: Olivier Alain

La mise en place de l’exposition concorde avec le lancement de la première édition de la Semaine du patrimoine de la Ville de Québec, qui aura lieu du 17 au 26 mai.

Une nouvelle demande de subvention

M. Blais a aussi profité de sa présence au conseil de quartier pour informer l’assemblée de la progression des démarches de requalification. Une demande de subvention au Conseil du patrimoine religieux du Québec a été déposée à la fin mars. Le comité devrait recevoir une réponse au cours du mois de juin.

Le programme de subvention comprend deux volets, explique M.Blais. Un premier servant à l’analyse de toutes les possibilités de projet en fonction de l’état du bâtiment et un second permettant la mise en place d’un plan d’affaires pour un projet de requalification concret.

Avancement des travaux

Interrogé par un citoyen présent à la présentation, M. Blais avoue toutefois ne pas pouvoir donner beaucoup d’informations quant à l’échéancier des travaux qui seront faits sur le bâtiment.

« Les travaux sont retardés à cause de nouvelles ententes et de prérequis par le ministère de la Culture », explique Bertrand Gemme, président du conseil de quartier Saint-Sacrement et impliqué dans les démarches de requalification de l’église.

Publicité

Malgré ces quelques mois de retard, il espère que le travaux pourront débuter à l’automne.

«On s’attaque en premier aux clochers qui sont le point principal pour permettre la réouverture de l’église en totalité, précise M. Gemme, également marguillier de la paroisse Saint-Pierre-Julien-Eymard. Le sous-sol pourrait toutefois ouvrir à l’automne ».

Lire aussi :

Église du Très-Saint-Sacrement : la rénovation des clochers pointe à l’horizon de l’été

Mine de rien, il s'en est passé des choses dernièrement à l'église du Très-Saint-Sacre[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir