MNBAQ : Une programmation riche et diversifée pour 2024

Le Musée national des beaux-arts du Québec dévoile sa programmation 2024 qui promet d’émerveiller les visiteurs et visiteuses.  En plus des nouvelles expositions annoncées, plusieurs événements et activités auront lieu tout au long de l’année à venir.

MNBAQ : Une programmation riche et diversifée pour 2024 | 10 janvier 2024 | Article par Olivier Alain

Plusieurs nouvelles expostions attendent le public au Musée national des beaux-arts du Québec.

Crédit photo: Courtoisie MNBAQ

Le Musée national des beaux-arts du Québec dévoile sa programmation 2024 qui promet d’émerveiller les visiteurs et visiteuses.  En plus des nouvelles expositions annoncées, plusieurs événements et activités auront lieu tout au long de l’année à venir.

Art canadien

Du 16 février au 12 mai, 175 œuvres de la collection de la famille Sobey, originaire de Stellarton en Nouvelle-Écosse, seront présentées dans le cadre de l’exposition Générations. La famille Sobey et l’art canadien. Le MNBAQ espère faire vivre une expérience immersive au public en créant un panorama de l’art canadien présenté sous 10 thématiques.

Parmi les peintres exposés, on retrouve des figures marquantes du 19e siècle, comme Cornelius Krieghoff ou encore les artistes du Groupe des Sept, mais également des peintres du 20e siècle comme David Milne et Emily Carr.

L’art québécois occupe également une place importante dans l’exposition. Le travail de Maurice Cullen, Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté ainsi que celui des peintres abstraits Jean Paul Riopelle et Paul-Émile Borduas sera présenté.

L’exposition est conçue de manière à créer des liens inhabituels entre les artistes et ainsi ouvrir de nouvelles perspectives. Par exemple, les visiteurs et visiteuses pourront  voir des œuvres du peintre contemporain Peter Doig mises en parallèle avec celles de David Milne, un peintre du 20e siècle.

Une exposition sera également consacrée à l’artiste canadienne Helen McNicoll à partir du 20 juin 2024 jusqu’au 5 janvier 2025. Intitulée Helen McNicoll. Impressions de voyages, l’exposition se veut une rétrospective du parcours de cette peintre canadienne originaire de Toronto.

Taima (C’est assez!)

L’exposition Tarratuutiq/ Taima. Réflexions artistiques et climatiques du Nunavik occupera le Grand hall du pavillon Pierre Lassonde du 29 février au 2 juin 2024. Conçues dans le cadre d’un projet de médiation culturelle en partenariat avec l’École Iguarsivik de Puvirnituq, au Nunavik, les 10 œuvres exposées sont une réinterprétation d’œuvres faisant partie de la collection du MNBAQ.

Les jeunes Inuits participant au projet Tarratuutiq (miroir en inuktitut) se sont entre autres inspirés du travail de Marie-Fauve Bélanger, Jacinthe Carrier, Raphaëlle de Groot et Alfred Pellan pour créer des œuvres reflétant les enjeux des changements climatiques.

« Tarratuutiq/ Taima. Réflexions artistiques et climatiques du Nunavik offre une tribune au Nord aussi bien qu’au Sud pour réfléchir collectivement des enjeux universels en utilisant l’art comme outil d’engagement », indique un communiqué du MNBAQ.

Publicité

Plusieurs événements et activités

En plus des nouvelles expositions, le Musée organisera plusieurs activités culturelles pour souligner le début de l’année. Deux 5 à 9 auront lieu en parallèle à l’exposition Voir la NuitVeiller la nuit, le 24 janvier et Osez! La nuit, le 28 février.

Une célébration de l’œuvre de Marcelle Ferron aura lieu à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance. À partir du 29 janvier,  plusieurs activités lui rendront hommage. Ferron s’impose comme une figure marquante dans l’histoire de l’art du Québec. Elle fait entre autres partie des signataires du Refus global.

Parmi ces activités : un concert du Quatuor Molinari, une représentation du documentaire Ferron, Marcelle, une conférence d’Eve-Lyne Beaudry et une soirée art et mieux-être portant sur l’œuvre de Ferron.

Le FIFA (Festival International du Film sur l’art) reviendra au MNBAQ pour son édition 2024, du 16 au 24 mars.

Le musée accueillera à partir du mois d’avril l’exposition internationale Rembrandt. Gravures du Museum Boijmans Van Beuningen. 80 œuvres de l’artiste graveur, figure phare du siècle d’or Néerlandais, seront accessibles au public.

 

Rembrandt, Le Christ guérissant les malades (La Pièce aux cent florins), vers 1648.
Crédit photo: Site du Musée national des beaux-arts du Québec

Plus d’informations concernant la programmation et les expositions à venir se trouvent sur le site web du Musée

Lire aussi :

Rembrandt à l’honneur au MNBAQ en 2024

Le célèbre peintre et graveur néerlandais Rembrandt sera à l’honneur au Musée nation[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.