Un cabaret pour soutenir les élèves en art dramatique et en musique

Le 11 mars au Grand Théâtre, le Conservatoire d'art dramatique et le Conservatoire de musique s'unissent avec le retour du Cabaret de tous les possibles. Les fonds récoltés vont permettre de soutenir leurs élèves à différents niveaux et d'encourager la relève artistique.

Un cabaret pour soutenir les élèves en art dramatique et en musique | 26 février 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Le Cabaret de tous les possibles est une manière de soutenir les élèves du Conservatoire d'art dramatique et du Conservatoire de musique de Québec.

Crédit photo: Courtoisie Stéphane Bourgeois

Le 11 mars au Grand Théâtre, le Conservatoire d’art dramatique et le Conservatoire de musique s’unissent avec le retour du Cabaret de tous les possibles. Les fonds récoltés vont permettre de soutenir leurs élèves à différents niveaux et d’encourager la relève artistique.

Cet événement annuel prendra place le 11 mars au Grand Théâtre de Québec.

Des places restent accessibles sur la billetterie du Grand Théâtre.

« Ces bénéfices vont surtout bonifier le parcours de ces jeunes-là des deux Conservatoires en question », relève Emilie Ruel-Côté, responsable des communications du Conservatoire d’art dramatique.

Le nom donné à ce cabaret a aussi une signification particulière.

« Avec le Cabaret de tous les possibles, les numéros peuvent aller de part et d’autre. On réfère cela à un grand éventail de numéros et de talents qui seront montrés », explique-t-elle.

« Tout est possible lors de cette soirée. »

Une soirée en deux parties

Le Cabaret de tous les possibles se divise en deux parties distinctes à 17h30 et 19h30.

Dès 17h30, la première partie va se dérouler au STUDIOTELUS du Grand Théâtre pour le Conservatoire d’art dramatique.

Publicité

« Il va y avoir un cocktail dinatoire, un encan silencieux avec des œuvres réalisées par une étudiante en scénographie, entre autres », mentionne Mme Ruel-Côté.

« Nous, on se concentre sur la partie art dramatique et théâtre de la soirée. »

Ces moments-là seront suivis du cabaret en tant que tel.

« Des étudiants vont présenter des numéros en jeu du Conservatoire d’art dramatique, mais aussi du Conservatoire de musique de Québec », ajoute-t-elle.

La seconde partie du cabaret aura lieu à la salle Louis-Fréchette et toujours au Grand Théâtre.

Là, les participants vont pouvoir assister en loges à un concert symphonique du Conservatoire de musique de Québec. Pour cette partie-là, Airat Ichmouratov est à la direction avec la soliste Gabrielle Lavoie.

Un levier pour soutenir les élèves

Ce type d’événement-bénéfice peut représenter un véritable levier financier pour les étudiants.

« Les fonds de cette soirée-là vont servir à offrir des bourses d’étude, d’excellence et de perfectionnement aux élèves », précise Mme Ruel-Côté.

« Les dons permettent aussi de leur donner accès à différentes formations.

Il peut s’agir de classes de maîtres, des concours, par exemple.

« Le cabaret est donc une manière de soutenir la relève artistique de la grande région de Québec, tant en musique, qu’en art dramatique. C’est une belle façon de participer à une soirée comme celle-ci », résume Emilie Ruel-Côté.

Depuis 1958, le Conservatoire d’art dramatique forme des artistes de la scène au niveau de l’interprétation (jeu), de la conception et de la mise en scène. 

L’entrée s’élève à 150 $ et les places sont disponibles sur le site de la billetterie du Grand Théâtre.

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local

Lire aussi :

Cégep Garneau : Kate Claassen remporte la finale locale de Cégeps en spectacle

Le samedi 10 février dernier, la finale locale de Cégeps en spectacle se tenait au Cégep[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.