Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Marrie E. Bathory

Marrie E. Bathory est auteure de nouvelles, fragments narratifs et autres textes brefs. Elle prend souvent part à des activités littéraires, notamment dans le cadre de Québec en toutes lettres.C’est après avoir élu domicile dans Montcalm qu’elle a fini par terminer la rédaction de son mémoire de maîtrise; c’est ici qu’elle est devenue coureuse. Lorsqu’elle ne court pas, d’ailleurs, on peut la voir promener son chat sur les plaines, ou alors bouquiner ou boire du thé – compulsivement.À l’hiver 2016, elle a représenté son quartier chéri dans le cadre de la Revengeance des duchesses.

<em>Tomates</em>, ou l’harmonieuse anarchie de L’orchestre d’hommes-orchestres - Marrie E. Bathory
Tomates, ou l’harmonieuse anarchie de L’orchestre d’hommes-orchestres

Tomates : un opéra épique indiscipliné, dont les paroles sont tirées à moitié d’un conte, à moitié d’un manifeste anticapitaliste.

<em>Extras et ordinaires</em> – Émotion contagieuse - Marrie E. Bathory
Extras et ordinaires – Émotion contagieuse

Dans Extras et ordinaires (Premier Acte), tout commence par une liste : mille choses merveilleuses pour donner le goût de vivre.

Immensités : Projection de <i>Stealing Alice</i> au MNBAQ - Marrie E. Bathory
Immensités : Projection de Stealing Alice au MNBAQ

Le film de Marc Séguin Stealing Alice était projeté ce jeudi 29 mars au Musée national des beaux-arts.

<em>Embrigadés</em> – un parcours clair - Marrie E. Bathory
Embrigadés – un parcours clair

Embrigadés présente trois Québécois radicalisés à un âge où on a la certitude de ne pas être comme tout le monde.

<i>L’incroyable légèreté de Luc L.</i> – Le roi triste - Marrie E. Bathory
L’incroyable légèreté de Luc L. – Le roi triste

Le Périscope se pose cette fois-ci à la Caserne Dalhousie avec L’incroyable légèreté de Luc L.

<em>Angle mort</em> – Face au Sublime - Marrie E. Bathory
Angle mort – Face au Sublime

Angle mort ne se laisse pas facilement saisir par l’intellect. Il faut aller au-delà, et se laisser toucher par la beauté.

<em>Made in Beautiful</em> –  « Je me souviens » - Marrie E. Bathory
Made in Beautiful – « Je me souviens »

L’anglais ostentatoire du titre Made in Beautiful (Belle Province), présentement à Premier Acte, met en évidence la crainte de la dissolution de la culture québécoise.

<i>Hôtel-Dieu</i> – Malgré la douleur, vivre - Marrie E. Bathory
Hôtel-Dieu – Malgré la douleur, vivre

Pas d’acteurs, pas de fiction. Impossible, donc, de tasser le sujet du revers de la main une fois le spectacle terminé en se disant, rassuré, que « ce n’était pas vrai ».

<em>Fuck toute</em> – Troubles de l’adaptation - Marrie E. Bathory
Fuck toute – Troubles de l’adaptation

Fuck toute, en ce moment à Premier Acte, n’est pas une pièce, pas vraiment un spectacle; c’est une expérience.

Incontournables du quartier
Collège Stanislas
Musée national des beaux-arts du Québec
Café Castelo
Caisse Desjardins du Plateau Montcalm
Piazzetta Cartier (La)
Centre culture et environnement Frédéric Back
Seigneurie de Salaberry (La)
Cégep Garneau
Galerie d'art Uno
Coureur Nordique (Le)